Affordable Access

Recherches sur l'écosystème de la forêt subéquatoriale de la basse Côte d'Ivoire : 6-Cycles des macroéléments

Authors
Publication Date
Keywords
  • Cycle Biogeochimique
  • Residu Vegetal
  • Lessivage
  • Sol
  • Element Mineral
  • Foret Dense
Disciplines
  • Biology
  • Ecology

Abstract

Recherches sur l'écosystème de la forêt subéquatoriale de la basse Côte d'Ivoire : 6-Cycles des macroéléments RECHERCHES SUR L'ECOSYSTEME DE LA FORET SL'BEQL'ATORIALE DE BASSE COTE-D'IVOIRE VI. LES CYCLES DES M:ACROELEME~TS par F. BER;I1HARD-REVERSAT L'étude quantitative des cycles des éléments minéraux en forêt dense tropicale est rendue particulièrement difficile pour diverses raisons : - la grande diversité taxonomique des strates arborescentes, qui est à l'origine d'une hétérogénéité de la répartition spatiale des éléments minéraux dans la biomasse ct dans les flux de litière et de pluviolessivage ; - l'abondance de groupes animaux, termites et lornbriciens, très actifs dans le brassage de la matière organique; - l'impossibilité d'une mesure directe de la circulation des éléments dans le sol, de leur drainage et de leur absorption par la végétation, problème commun à tous les écosystèmes forestiers. On considérera successivement les grands compartiments de stockage des bioéléments et les flux les plus importants, entrées, transferts et sorties. 1. LES APPORTS O'f:LÉMENTS A L'ÉCOSYSTÈME. Les mesures des teneurs de l'eau de pluie en éléments ont été faites par Roose (1974) à Adiopodoumé, station proche de la forêt du Banco. Les résultats moyens pour les années 1970-1972 sont donnés au tableau XXV et peuvent être considérés comme vala- bles pour les précipitations de la région de Yapo, environ 50 km plus au nord. Ce tableau montre une grande variabilité des résultats obtenus en zone tropicale. Ces variations sont sans doute en partie dues à l'influence plus ou moins grande de la mer, l'origine marine d'une partie des minéraux de l'atmosphère étant reconnue par de nombreux auteurs (revue par Mathieu, 1972), en particulier pour K et Mg. Le calcium aurait par contre une origine continentale. - 229 L'abondance de calcium dans les eaux de pluies recueillies à Adiopodoumé est remarquable et ne se retrouve pas ailleurs. TABLEAU XXV Teneur moyenne des eaux de plu

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.