Affordable Access

Union heureuse entre la littérature et la philosophie : Entretien d'un philosophe avec la maré chale de *** de Diderot

Authors
Publisher
한국프랑스학회
Publication Date
Keywords
  • 철학적 대화
  • Dialogue Philosophique
  • 콩트의 미학
  • Esthétique Du Conte
  • 사상의 자유
  • Liberté De Pensée
  • 관용
  • Tolérance
  • 디드로의 글쓰기
  • écriture Diderotienne
  • 대화의 시학
  • Poétique Du Dialogue
Disciplines
  • Communication
  • Design
  • Literature
  • Physics

Abstract

Tout au long du XVIIIe siècle, la littérature et la philosophie entretenait une relation bien complexe et, très souvent, conflictuelle. Nous nous proposons ici de nous interroger sur cette relation difficile chez Diderot. Pour cela, nous avons choisi un de ses dialogues, genre hybride par excellence qui se situe aux frontières de la littérature et de la philosophie. L' Entretien d'un philosophe avec la maré chale de ***, comme l'indique son titre même, est un dialogue philosophique, écrit par le Philosophe des Lumières et dont un des deux principaux personnages se nomme précisément Diderot. Mais, on constatera que ce dialogue philosophique est strictement soumis à l'esthétique du conte définie par Diderot luimême. Cette esthétique, qui consiste à créer une illusion du réel, vise en effet à faire ressortir la vérité philosophique du texte. Différents traits littéraires (création de personnages, constitution d'un espace-temps fictionnel, procédés mimétiques, narratifs et stylistiques, etc.) réussissent à faire de cet Entretien une excellente figuration littéraire de la pratique philosophique. La chambre intime de la maréchale est un lieu symbolique où prend forme la “philosophie particulière et domestique” de Diderot. La communication “sans humeur” entre les deux personnages incarne la liberté de penser et l'esprit de tolérance, deux thèses majeures que l'auteur se propose de soutenir dans ce texte. En ce faisant, elle fait ressortir le sens étymologique du terme dialogue, c'est-à-dire l'échange transversale des idées. Enfin, ce dialogue met en scène la démarche de la pensée qui se transforme, en se débarrasant de “la façon commune de penser”, en une véritable pensée philosophique. Aussi voyons-nous dans ce texte une union heureuse entre la littérature et la philosophie. Notre effort pour penser les conditions de possibilité de cette union heureuse se poursuivra dans notre travail ultérieur, qui consistera à reconstituer une poétique diderotienne du dialogue.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.