Affordable Access

Fragmenterre (poème terre à terre)

Authors
Publisher
Collectif Liberté
Publication Date
Disciplines
  • Political Science

Abstract

Fragmenterre (poème terre à terre) Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Pierre Brisson Liberté, vol. 20, n° 6, (120) 1978, p. 43. Pour citer ce document, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/60089ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 13 February 2014 07:31 « Fragmenterre (poème terre à terre) » 43 PIERRE BRISSON Fragmen te r r e (poème terre à terre) des fois me manque le simple courage de me lever le matin relancer ma vieille peau dans la foule tumultueuse et béante à travers le fracas des réseaux où la torpeur persistante de l'instance normale me consomme sans différence jusqu'à la dernière miette de la discontinuité affective à la difficulté des aventures collectives le contenu de l'humanité s'appauvrit et menace les meilleurs coeurs y a-t-il quelqu'un qui peut me dire en quoi cette chère vie [consiste ? î — trouver la vie passionnante être envahi d'un lyrisme fou et en faire la révolution profonde qui affecte la nature des gens bouleverser la trame clignotante du programme de mort social des codes binaires de rétention au point lucide et précis de la contagion amoureuse. —

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.