Affordable Access

Cycle du Lancelot-Graal : III. Roman de Lancelot : Lancelot et Mordred voient passer un cerf blanc conduit par des lions

Keywords
  • Arthur
  • Le Livre Et L'écrit

Abstract

Lancelot poursuit ses aventures en compagnie de Mordred, le frère cadet de Gauvain, après l'avoir sorti de prison. Ils chevauchent jusqu'à la tombée de la nuit dans une grande et merveilleuse forêt. Au moment où la lune se lève, ils arrivent près d'un petit tertre et, regardant devant eux, voient venir un petit cerf blanc conduit par des lions. Les animaux passent devant eux sans leur faire aucun mal et s'enfoncent dans les bois. Conscients qu'ils assistent à une vision extraordinaire porteuse d'un sens caché, Lancelot et Mordred décident de suivre le mystérieux cortège. Mais l'énigme demeure scellée car surviennent deux chevaliers qui les désarçonnent et volent leurs montures. L'artiste a représenté Lancelot et Mordred dans une lumière crépusculaire, non pas sur leurs montures mais assis, adossés à un tertre à droite de la miniature. Surgissant du côté opposé, un cerf blanc bondit, suivi par quatre lions dont l'arrière-train est coupé par le cadre de la peinture. Dans l'angle supérieur droit, parmi les frondaisons, deux chevaliers semblent s'éloigner sur leurs palefrois, évocation probable du départ des deux voleurs. L'enlumineur a manifestement cherché à résumer le contenu de la rubrique en synthétisant plusieurs moments du récit, ce qui l'a amené à un compromis dans l'attitude de Lancelot et de Mordred qui est plutôt celle de dormeurs livrés à un songe, gisant à terre à demi couchés. Il peut paraître surprenant que les lions suivent le cerf alors qu'il est écrit qu'ils le "conduisaient". En réalité, conduire signifie en ancien français : garantir, protéger; ainsi les fauves pouvaient-ils être figurés un peu en retrait. Là encore le peintre a su moduler les couleurs sombres pour donner tout son éclat à la blancheur symbolique du cerf. L'apparition de ce dernier est également décrite dans la Quête du saint Graal où un ermite en dévoile la signification. Le cerf blanc est une image du Christ entouré des lions qui figurent les quatre évangélistes. La soudaineté et l'aspect surnaturel de la vision sont également marqués par le mouvement ascendant de l'animal dont le bond suit la diagonale de la composition.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.