Affordable Access

Publisher Website

Marcel GUY, Répertoire de jurisprudence civile du Québec 1975, [Université de Sherbrooke, Faculté de droit] s.é., 1978, 595 p., $35.00.

Authors
Journal
Les Cahiers de droit
0007-974X
Publisher
Consortium Erudit
Publication Date
Volume
19
Issue
3
Identifiers
DOI: 10.7202/042270ar
Disciplines
  • Political Science

Abstract

Marcel GUY, Répertoire de jurisprudence civile du Québec 1975, [Université de Sherbrooke, Faculté de droit] s.é., 1978, 595 p., $35.00. Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Compte rendu par Claude Ferron Les Cahiers de droit, vol. 19, n° 3, 1978, p. 841-842. Pour citer ce compte rendu, utiliser l'adresse suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/042270ar DOI: 10.7202/042270ar Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 15 February 2014 12:57 Ouvrage recensé : Marcel GUY, Répertoire de jurisprudence civile du Québec 1975, [Université de Sherbrooke, Faculté de droit] s.é., 1978, 595 p., $35.00. Chronique bibliographique 841 création jurisprudentielle est en situation d'in- fériorité par rapport à la loi et qu'elle est imparfaite et subordonnée sur le plan techni- que (p. 356 à 362). Sur ce point le droit fran- çais est donc encore aux antipodes du droit anglais, pour le plus grand inconfort des droits mixtes qui tirent leurs sources de ces deux droits. Pourtant les oppositions sont loin d'être aussi accusées dans la réalité, comme on le constate en abordant la troisième partie de l'ouvrage, consacrée à la mise en oeuvre des droits. L'importance des développements con- sacrés à cette question est remarquable : trois cents pages sur les sept cents de l'ouvrag

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.