Affordable Access

La conversion préalable

Authors
Publisher
Collectif Liberté
Publication Date
Disciplines
  • Political Science

Abstract

La conversion préalable Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Article Jacques Godbout Liberté, vol. 4, n° 21, 1962, p. 122-126. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/59880ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 16 February 2014 11:36 « La conversion préalable » La conversion préalable JACQUES GODBOUT nationalisme : n.m. Doctrine qui se récla- me essentiellement de la tradition et des aspirations exclusivement nationales. (Le petit Larousse) Evidemment. C'est gênant. Je me disais : je vais leur prou- ver que le nationalisme est un sentiment positif, utile et néces- saire. Ah Laurendeau et Pelletier n'ont qu'à se bien tenir 1 Et puis j 'ai ouvert le dictionnaire, et quand j 'ai lu cette définition du nationalisme, avec celle du national-socialisme quelques lignes plus bas, quand je me suis mis à raisonner à partir de l à . . . la tradition exclusive et le retour à son nombril! très peu pour moi 1 Et pourtant : comment avais-je pu me servir à moi-même une définition du nationalisme qui en faisait un regard vers l'extérieur ? Je me disais : peu en importe la définition après tout : on finit bien par l'utiliser de toute façon, au profit des bonnes oeu- vres comme à celui des fours crématoires. Là encore j 'ai t

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.