Affordable Access

Installation à la pointe à Chouinard

Authors
Publisher
Intervention
Publication Date
Disciplines
  • Archaeology
  • Political Science

Abstract

Installation à la pointe à Chouinard Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Article Domingo Cisneros Intervention, n° 20, 1983, p. 22. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/57333ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 16 February 2014 09:54 « Installation à la pointe à Chouinard » • • • • : . ^ { ^ ? % o ^ o Lieu de vent. Pointe de flèche faite de rochers et d'herbes. Le fleuve, une anse. Une vieille cabane de pêcheurs, abandon- née. Les «trappes» d'anguilles en ruine. Vestiges d'une autre culture qui s'en va. Roses sauvages, ciboulette et genévriers. Cimetière marin. Pour horizon la Côte-Nord; Baie St-Paul, l'île- aux-Coudres, l'île-aux-Oies. Une île propriété de M. Chicklets Adams. Des îlots. Promontoire de roches et de guano. Marée de quinze pieds. Des phares. L'Islet-sur-mer par en haut, St- Jean-Port-Joli par en bas. L'eau douce qui embrasse l'eau salée Interdiction de pêcher commercialement. Il est recommandé de ne pas se baigner. Yachts et chaloupes: objets archéologi- ques. L'eau comme du lait de ciment. Ah! dragon enfermé, fleuve moribond! Pauvres dieux empoisonnés, condamnés à charrier la merde des hommes. Pointe à Chouinard: tu nous as déchirés. Pourtant, quel ciel, quels nuages, quelles couleurs, que

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.