Affordable Access

Gela Babluani, réalisateur de 13 Tzameti

Authors
Publisher
Association des cinémas parallèles du Québec
Publication Date
Disciplines
  • Geography
  • Political Science

Abstract

Gela Babluani, réalisateur de 13 Tzameti Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Stéphane Defoy Ciné-Bulles, vol. 25, n° 1, 2007, p. 34-37. Pour citer ce document, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/33565ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 16 February 2014 05:24 « Gela Babluani, réalisateur de 13 Tzameti » ENTRETIEN Gela Babluani réalisateur de 13 Tzameti « Depuis toujours, l'individu fonctionne avec la manipulation pour parvenir à ses fins. » Gela Babluani STEPHANE DEFOY En février 2006, un jeune réalisateur géorgien de 26 ans attire l'attention en France avec un premier long métrage, 13 Tzameti. Tourné en cinémascope dans un noir et blanc granuleux, le film, gagnant du Lion de la meilleure première œuvre au Festival de Venise, obtient un accueil favorable de la critique comme du public. Son réalisateur, Gela Babluani, est le fils du cinéaste Temur Babluani qui s'est principalement fait connaître en Europe avec Le Soleil des veilleurs. Tous deux aiment dépeindre des univers masculins où règne la loi du plus fort, héritage d'un passé où les hommes dictent les règles dans un pays qui, après le démantèlement de l'ex-URSS, sombre dans le chaos. Ainsi, l'imaginaire du père et du fils est peuplé d'individus peu recommandables qui n'hésit

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.

Statistics

Seen <100 times
0 Comments

More articles like this

André Antoine, réalisateur de films

on Cahiers de l Association inter... Jan 01, 1968
More articles like this..