Affordable Access

Publisher Website

SFP PC-43 - Méningo-encéphalite à West Nile Virus chez le nouveau-né : A propos d’un cas

Authors
Journal
Archives de Pédiatrie
0929-693X
Publisher
Elsevier
Identifiers
DOI: 10.1016/s0929-693x(14)72193-1
Disciplines
  • Biology
  • Medicine

Abstract

Introduction L’infection par le West Nile Virus (WNV) est une arbovirose rare. Elle évolue par épidémies au Maghreb. Chez l’enfant, elle est bénigne dans la quasi-totalité des cas. L’atteinte neurologique est rarement observée. Nous rapportons l’observation d’un nouveau-né hospitalisé pour une méningo-encéphalite à WNV. Observation Moemen, âgé de 23 jours, a été hospitalisé pour un état de mal convulsif fait de clonies hémicorporelles gauches ayant duré 4 heures dans un contexte fébrile. Ces convulsions ont cédé sous phénobarbital sans récidive. A la biologie, absence de syndrome inflammatoire. La PL a montré une pléiocytose à 74 /mm3(100% lymphocytes), une hperalbuminorrachie, une normoglucorrachie et une culture négative. L’IRM cérébrale a révélé des anomalies de signal de la substance blanche cérébelleuse et bi thalamique. Le diagnostic de méningo-encéphalite virale a été retenu. L’étude PCR herpès et entérovirus dans le LCR était négative. La sérologie WNV dans le LCR était positive à IgM. L’évolution clinique a été favorable avec un recul évolutif de 3 mois. Conclusion La forme neuro-invasive de l’infection à WNV chez le nouveau- né est très rare. Le traitement est symptomatique. Son pronostic immédiat semble favorable, cependant les séquelles ultérieures restent à déterminer.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.