Affordable Access

Publisher Website

Maîtriser la filière assainissement pour garantir un compost de qualité

Authors
Journal
Techniques Sciences Méthodes
0299-7258
Publisher
EDP Sciences
Publication Date
Issue
6
Identifiers
DOI: 10.1051/tsm/200806033
Keywords
  • Dossier : Languedoc-Roussillon : Assainissement Et Maîtrise Des Pollutions

Abstract

Dès 1994, la Ville de Nîmes a choisi la valorisation agricole pour la destination des boues produites par ses deux stations d’épuration (STEP). Dans un premier temps, après une réflexion concertée avec toutes les parties prenantes (agriculteurs, chambre d’agri culture, administration), un arrêté préfectoral de novembre 1996 a autorisé l’épandage des boues sur les terres agricoles de 24 communes autour de Nîmes. Dans un second temps, une nouvelle autorisation préfectorale a validé, en 2001, le plan d’épandage du compost fabriqué à partir des boues des deux STEP. Avec plus de 10 ans d’expérience, portant sur la qualité des boues et du compost, et sur un suivi agronomique, la ville de Nîmes a pu pérenniser cette filière agricole. La qualité des boues est étroitement liée à la maîtrise des effluents arrivant à la STEP. Ceci implique non seulement une surveillance permanente des rejets sur le réseau d’assainissement, mais aussi une maîtrise des apports extérieurs traités par la STEP (matières de vidange et de curage, sousproduits d’assainissement). Dans ce cadre, des conventions ont été établies avec les vidangeurs, afin d’organiser le suivi et la traçabilité de ces apports. Les nouvelles installations de réception de matières de vidange obligeront les vidangeurs à procéder à des transports sélectifs. Ces évolutions liées à la réglementation vont engendrer des coûts supplémentaires. Mais elles permettront de produire, à terme, un compost conforme à la norme NFU 44-095; ce qui confortera la pérennité de la filière de compostage et contribuera à maintenir un exutoire reconnu pour les matières de vidange.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.