Affordable Access

Publisher Website

Construction a la cuisse et au membre supérieur de fistules artério-veineuses utilisant la veine fémorale

Authors
Journal
Annales de Chirurgie Vasculaire
0299-2213
Publisher
Elsevier
Publication Date
Volume
22
Issue
6
Identifiers
DOI: 10.1016/j.acvfr.2009.03.009
Disciplines
  • Geography

Abstract

Le but de ce travail était de déterminer les résultats des accès par la veine fémorale (VF) sous la forme soit d'une transposition à la cuisse de la VF soit d'une translocation de la VF au niveau du membre supérieur. Il s'agit d'une étude rétrospective de tous les malades en insuffisance rénale chronique terminale (IRCT) qui ont eu un accès utilisant la VF à l'University of Colorado Health Sciences Center de Décembre 2004 à Mai 2007. Les données démographiques, le nombre d'accès préalables, la procédure d'accès pour dialyse utilisant la VF, les complications après la procédure, le suivi moyen, les procédures secondaires en rapport avec l'accès et le fonctionnement de l'accès ont été notés. Les complications ont été divisées en complication au site de prélèvement de la VF et en complication en rapport avec une ischémie. Dix neuf malades ont eu un accès utilisant la VF au cours de la période d'étude : 10 ont eu une transposition à la cuisse et 9 une translocation au membre supérieur. Le nombre médian d'accès préalables était de deux. La durée médiane de séjour hospitalier a été de trois jours. Il n'y a pas eu de décès péri-opératoire. Huit malades ont eu des complications au site de prélèvement : 6 lymphocèles, une infection de la FAV nécessitant la ligature et un syndrome compartimental nécessitant une aponévrotomie. Trois malades (16%) ont fait des complications ischémiques : un a nécessité la ligature de la FAV et deux ont nécessité une DRIL (Distal Revascularization Interval Ligation). Soixante dix neuf pour cent des malades avaient un accès fonctionnel avec un suivi moyen de 6 mois (extrêmes 23 jours et trois ans). Quatre accès artério-veineux utilisant la VF ont nécessité une ou plusieurs procédures endovasculaires pour maintenir une fonction satisfaisante à 12 mois. L'utilisation d'un accès par la VF dans l'IRCT est durable avec un suivi intermédiaire mais a une morbidité significative. L'accès par la VF doit être réservé aux malades à bon risque qui ont épuisé les autres options autogènes.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.