Affordable Access

Publisher Website

146 L’instabilité aiguë post-traumatique du coude, stratégie et résultats

Authors
Journal
Revue de Chirurgie Orthopédique et Réparatrice de l Appareil Moteur
0035-1040
Publisher
Elsevier
Publication Date
Volume
93
Issue
7
Identifiers
DOI: 10.1016/s0035-1040(07)79519-3
Disciplines
  • Biology
  • Medicine
  • Physics

Abstract

Introduction La luxation du coude est une lésion fréquente et souvent bénigne. Dans certaines situations lésionnelles, elle répond à une instabilité aiguë traumatique, de diagnostic difficile et de traitement complexe. Cette instabilité aiguë associe des lésions des surfaces articulaires, des fractures parcellaires ou complètes, et des ruptures des structures capsulo-ligamentaires. La compréhension de la biomécanique de ces lésions conduit à la nécessité de leur identification et de leurs réparations chirurgicales. Méthodes Les auteurs ont réalisé une étude rétrospective concernant 15 patients, tous porteurs d’une instabilité aiguë du coude associant luxation du coude, lésion de la tête radiale, fracture de l’apophyse coronoïde, lésions capsulo-ligamentaires latérale ou médiale. Les patients ont été évalués cliniquement et radiographiquement après un délai minimal d’un an. Les résultats fonctionnels et physiques ont été étudiés selon le score de performance du coude de la Mayo Clinic. Résultats Tous les patients ont justifié d’un traitement chirurgical associant synthèse ou remplacement prothétique de la tête radiale, reconstruction du ligament collatéral lésé, une stabilisation de la coronoïde. Dans certains cas, ce montage a été stabilisé par un fixateur externe articulé. À un recul moyen de 44 mois, le score de la Mayo Clinic était de 80,4 points, deux patients ont eu un échec du traitement initial. L’arc moyen de flexion extension est de 0/22/123 degrés, celui de la prono-supination est de 0/30/152 degrés. Conclusion L’abord chirurgical systématique, la reconstruction de la colonne ostéo-ligamentaire latérale, associée a une refixation de la coronoïde restaure la stabilité de la majorité des situations lésionnelles. En revanche, dans les lésions à très haute cinétique associées à des déchirures ligamentaires et osseuses complexes, l’addition d’un fixateur externe articulé est indispensable pour autoriser une mobilisation précoce de ces lésions.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.