Affordable Access

Quelques aspects statistiques des lois de probabilité réelles tronquées à droite

Authors
Publication Date
Disciplines
  • Mathematics
  • Psychology

Abstract

Quelques aspects statistiques des lois de probabilité réelles tronquées à droite MATHÉMATIQUES ET SCIENCES HUMAINES LOUISMAILHOT Quelques aspects statistiques des lois de probabilité réelles tronquées à droite Mathématiques et sciences humaines, tome 90 (1985), p. 45-80. <http://www.numdam.org/item?id=MSH_1985__90__45_0> © Centre d’analyse et de mathématiques sociales de l’EHESS, 1985, tous droits réservés. L’accès aux archives de la revue « Mathématiques et sciences humaines » (http://msh.revues. org/) implique l’accord avec les conditions générales d’utilisation (http://www.numdam.org/legal. php). Toute utilisation commerciale ou impression systématique est constitutive d’une infraction pénale. Toute copie ou impression de ce fichier doit contenir la présente mention de copyright. Article numérisé dans le cadre du programme Numérisation de documents anciens mathématiques http://www.numdam.org/ 45 QUELQUES ASPECTS STATISTIQUES DES LOIS DE PROBABILITE REELLES TRONQUEES A DROITE Louis MAILHOT* INTRODUCTION L’origine de ce travail est dans le traitement statistique de données recueillies par des psychologues auprès d’enfants handicapés mentaux : il s’agissait essentiellement de comparer les performances de deux populations de sujets à une même épreuve. Nous avons constaté que les résultats obtenus par les deux groupes étaient bien ajustés par deux lois gaussiennes de même moyenne, de même écart- type, tronquées à droite (c’est-à-dire ne conservant de la c’ourbe "en cloche" que la partie située à gauche d’un nombre a , éventuellement différent d’une population à l’autre). Cette situation nous a paru assez fréquente : en particulier les épreu- ves déterminant un quotient intellectuel sont étalonnées de sorte que le ré- sultat d’un individu pris au hasard dans la population de référence obéisse à une loi gaussienne (de moyenne 100, d’écart-type 15 pour le WISC par exemple). Dans ces conditions une loi gaussienne tronquée à droite paraît être un modè- le mathéma

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.