Affordable Access

Effets de l'apport de phytoplancton (Skeletonema costatum) sur la croissance et les variations de la composition biochimique de la palourde japonaise Ruditapes philippinarum cultivée en marais

Authors
Publisher
Institut Océanographique
Publication Date
Keywords
  • Ruditapes Philippinarum
  • Skeletonema Costatum
  • Elevage Intensif
  • Claire
  • Croissance
  • Composition Biochimique
  • Intensive Rearing
  • Pond
  • Growth
  • Biochemical Changes
Disciplines
  • Biology
  • Chemistry
  • Medicine

Abstract

Dans un élevage intensif en claires expérimentales de palourdes japonaises, semées à la taille de 28 mm et à la densité de 100/m2, différentes rations alimentaires de la diatomée Skeletonema costatum, cultivée à partir d'eau salée souterraine, ont été testées de mars à novembre 1988. La croissance linéaire et pondérale, ainsi que les variations mensuelles de la composition biochimique des palourdes, ont été mesurées et comparées avec celles d'un bassin témoin ne recevant pas d'apports contrôlés de Skeletonema costatum. Le taux de croissance dans les claires n'est pas significativement différent pour des concentrations de pigment dans l'eau injectée comprises entre 31 et 126 µg,1-1 de Chl a. Toutefois, celui-ci est 1,5 fois supérieur à celui observé dans la claire témoin. Avec 1,8 kg m·2, la biomasse finale représente 2 fois la charge récoltée dans la claire extensive utilisée comme témoin. On note une augmentation du poids sec de chair pour l'élevage intensif qui est 2,5 foi s supérieure à celle du témoin et qui s'accompagne d'une forte amélioration de l'indice de condition (proche de 100). En outre, l'évolution des divers composés biochimiques de la chair de Ruditapes philippinarum montre que l'assimilation de la diatomée dans l'élevage intensif entraîne une augmentation des pourcentages en lipides et glucides, la concentration en protéines n'étant pas affectée par cet apport.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.