Affordable Access

Publisher Website

Prochlorothrix hollandicaPCC 9006: genomic properties of an axenic representative of the chlorophylla/b-containing oxyphotobacteria

Authors
Journal
Research in Microbiology
0923-2508
Publisher
Elsevier
Publication Date
Volume
148
Issue
4
Identifiers
DOI: 10.1016/s0923-2508(97)81590-2
Keywords
  • Prochlorothrix Hollandica
  • Prochlorophyte
  • Genome Size
  • G+C% Content
  • Dna Methylation
  • Taille Du Génome
  • Teneur En G+C
  • Méthylation De L'Adn
Disciplines
  • Biology

Abstract

Prochlorothrix hollandica est un procaryote qui effectue les réactions de la photosynthèse en dégageant de l'oxygène comme les cyano-bactéries; il diffère cependant de ces dernières par la nature de ses antennes photocollectrices, des complexes protéines-Chl a/b localisés dans la membrane photosynthétique se substituant aux phycobilisomes. Le présent article décrit la purification, ainsi que quelques propriétés physiologiques, d'une souche de P. hollandica, désormais disponible dans la collection des souches de cyanobactéries de l'Institut Pasteur (PCC) sous le numéro PCC 9006. La teneur moyenne en bases de cette souche a été trouvée égale à 51,6 ± 0,1 mol% G+C, et la taille de son génome est égale à 3,37 ± 0,17 × 10 9 dallons (soit 5,05 Mb). Les courbes de renaturation de l'ADN montrent qu'une séquence d'ADN repétée représenterait environ 4,4 % de la taille du génome de P. hollandica. La comparaison des profils de restriction obtenus avec des isoschizomères d'enzyme de restriction dont les activités dépendent de l'état de méthylation des bases de l'ADN, amène à conclure que (i) la plupart des résidus A présents dans les séquences GATC étant méthylés, cette souche possède une méthylase de type Dam; (ii) une ou plusieurs C-méthylases existent chez cette bactérie, leur spécificité ne correspondant toutefois pas exactement à une enzyme de type Dem. Enfin, après une hydrolyse enzymatique complète de l'ADN, le taux de méthylation des résidus A et C chez la souche de P. hollandica a pu être estimé à environ 3,5% pour chacun des deux nucléotides.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.