Affordable Access

Publisher Website

Effet protecteur de la kétamine sur les lésions ischémiques de la moelle épinière chez le lapin

Authors
Journal
Annales de Chirurgie Vasculaire
0299-2213
Publisher
Elsevier
Publication Date
Volume
22
Issue
3
Identifiers
DOI: 10.1016/j.acvfr.2008.08.010

Abstract

Nous avons testé notre hypothèse selon laquelle un anesthésique couramment utilisé, la kétamine, pourrait offrir des bénéfices pour protéger des animaux d'une ischémie médullaire, en utilisant le modèle d'ischémie-reperfusion (I/R) chez le lapin dans une étude contrôlée randomisée. Nous avons utilisé 24 lapins japonais adultes de l'animalerie du College Medical de l'Université de Wuhan. Les lapins ont été attribués au hazard à l'un des trois groupes (8 lapins par groupe) : groupe I : animaux témoins; groupe II : groupe I/R; groupe III : groupe I/R avec traitement par la kétamine. Une ischémie médullaire a été induite par un clampage de l'aorte sous-rénale pendant 45 minutes dans les groupes II et III et de la kétamine a été perfusée par voie intra-veineuse à 10 mg/kg dans 15 ml de sérum salé à 0,9% à la vitesse de 1,5 ml/minute chez les animaux du groupe III, une fois 10 minutes avant le clampage aortique et une autre fois lors du début de la reperfusion. La fonction neurologique post-opératoire, l'électromyographie des pattes arrières, l'histopathologie, le taux de malondialdéhyde (MDA) et l'activité superoxide dismutase (SOD) de la moelle épinière ont été appréciés chez tous les animaux. Par rapport au groupe contrôle I, le groupe II montrait des modifications significatives de lésions d'I/R en ce qui concerne les scores de fonction neurologique, l'histopathologie et l'électromyographie (p < 0,01). Cependant, le groupe III avec traitement par la kétamine a inversé de façon significative les modifications de tous ces paramètres (p < 0,01). Dans le même temps, l'augmentation induite par l'I/R du contenu en MDA observée dans le groupe II était également significativement diminuée dans le groupe III (p < 0,01) et les diminutions induites par l'I/R de l'activité SOD étaient également prévenues de façon significative dans le groupe III (p < 0,01). Après traitement par la kétamine, tous les paramètres examinés dans le groupe III n'étaient pas différents de façon significative de ceux obtenus dans le groupe I. La kétamine a montré un effet protecteur puissant contre les lésions d'I/R de la moelle épinière dans le modèle du lapin et a protégé contre la perte de l'activité anti-oxydante des tissus de moelle épinière.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.