Affordable Access

Non : C’est pas gai!. L’homme blessé

Authors
Publisher
Association des cinémas parallèles du Québec
Publication Date
Disciplines
  • Political Science

Abstract

Non : C’est pas gai! / L’homme blessé Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Compte rendu par Michel Coulombe Ciné-Bulles, vol. 4, n° 2, 1983, p. 12. Pour citer ce compte rendu, utiliser l'adresse suivante : http://id.erudit.org/iderudit/34794ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 16 February 2014 06:20 « Non : C’est pas gai! » Ouvrage recensé : L’homme blessé dire, pudiquement les corps enlacés, accomplissant ce prodige de faire croire au spectateur qu'elle suggère ce qu'en réalité elle montre. En définitive, L'Homme blessé ne met rien d'autres en scène que le désir et l'attirance instinctive des corps. Le fait que la passion dont nous sommes témoins ait pris forme entre deux hommes n'a qu'une importance anecdo- tique. L'action qui se déroule devant nous transcende les distinctions de genres. Elle concerne tous les publics et chacun devrait pouvoir s'y reconnaître. A conseiller aux passionnés, quelque soit leur orientation libidinale. Pierre Roberge NON: C'est pas gai! Il suffit qu'un film commercial aborde de plein front l'homosexualité - ce que tarde à faire Hollywood - pour qu'aussitôt il fasse l'objet de vives discussions et partage spontanément le public en deux clans. Des films-chocs comme Taxi zum Klo et Querelle ont soulevé, au Québec comme

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.