Affordable Access

Lorne Brass : enfant de la télé

Authors
Publisher
Cahiers de théâtre Jeu inc.
Publication Date
Disciplines
  • Political Science

Abstract

Lorne Brass : enfant de la télé Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Paul Lefebvre Jeu : revue de théâtre, n° 44, 1987, p. 124-125. Pour citer ce document, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/27471ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 15 February 2014 08:18 « Lorne Brass : enfant de la télé » lorne brass : enfant de la télé Acteur corporel et metteur en scène originaire de Toronto, Lorne Brass a été, jusqu'à tout récemment, l'un des membres de la troupe montréalaise Carbone 14, pour laquelle il a conçu Vies privées, Marat-Sade et Opium, en plus d'avoir collaboré à la mise en scène de Titanic lors de sa reprise. On se rappelle que Marat-Sade avait d'abord été créé sous la forme d'un work-in-progress portant sur l'intégration de la vidéo au théâtre: Lorne Brass nous livre ici ses réflexions à ce sujet. «Je suis un enfant de l'époque médiatique et j'ai grandi avec la télévision. C'est un élément de ma vie, une forme moderne de possession. Je n'arrive pas, en ce moment, à voir claire- ment ce qui se passe entre mon imaginaire, les médias et le théâtre. Les médias et le théâtre me semblent les deux pôles d'une confrontation entre la présence organique (est-ce cela, le théâtre pur ?) et ce bombardement d'images qui nous assaille. J'utilise

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.