Affordable Access

Publisher Website

142 Échecs des ostéosynthèses par plaque à vis bloquées LCP : erreurs techniques ?

Authors
Journal
Revue de Chirurgie Orthopédique et Réparatrice de l Appareil Moteur
0035-1040
Publisher
Elsevier
Publication Date
Volume
93
Issue
7
Identifiers
DOI: 10.1016/s0035-1040(07)79515-6
Disciplines
  • Medicine
  • Physics

Abstract

Introduction Par le caractère bloqué des vis à la plaque, le système LCP fait office de véritable « fixateur interne ». Il permet une meilleure tenue dans l’os porotique et une stabilité primaire indépendante de « l’effet friction ». Les modèles de « plaques anatomiques » permettent une réduction théoriquement parfaite. La mise en place de ce matériel peut se faire à foyer ouvert, mais également en chirurgie « mini-invasive » avec conservation de l’hématome et respect de la vascularisation périostée. Les forces de ce système LCP en font également sa faiblesse, ainsi les auteurs rapportent l’analyse de leurs échecs. Matériel et Méthode Étaient considérés comme échecs : la révision chirurgicale d’une ostéosynthèse par plaque à vis bloquées et les cals vicieux sur ostéosynthèse par « plaque anatomique ». De janvier 2004 à novembre 2006, la révision des dossiers de reprises chirurgicales d’ostéosynthèse et des séries de fractures fémorales sur matériel, tibiale diaphysaire et tibiale distale extra-articulaire a permis de mettre en évidence 21 cas qualifiés d’échecs. Il s’agissait d’une photographie instantanée de notre expérience. Aucun suivi, ni résultat à long cours n’ont été recherchés. Résultats Aucun traumatisme secondaire n’a été retrouvé. Trois groupes ont été individualisés : erreurs techniques et/ou mécaniques (n = 7), déplacements secondaires (n = 4), cals vicieux sur plaque anatomiques (n = 10). Il résulte de l’analyse de ces cas que l’erreur est « chirurgicale » : erreur de verrouillage, déséquilibre des contraintes, excès d’optimisme sur la remise en charge, défaut d’utilisation du caractère anatomique de la plaque. Discussion L’intérêt de ce travail réside dans la recherche et l’analyse des erreurs, et dans les conclusions applicables à la pratique quotidienne. Il s’agit d’un matériel qui a révolutionné l’ostéosynthèse, mais qui est exigeant. La technique chirurgicale doit être rigoureuse et les principes mécaniques connus : synthèse longue avec répartition homogène des contraintes, donc des vis bloquées (3 vis par fragment au membre inférieur, et 4 au membre supérieure où les contraintes sont en torsion), position des vis par rapport à la fracture, bonne utilisation des vis bloquées. Il faut être attentif au verrouillage des vis (perpendiculaires à la plaque). Même si ce système supporte la remise en charge, chaque cas doit être discuté. Conclusion Le système LCP est fiable, mais exigeant, et les écueils sont fréquents si la technique n’est pas rigoureuse. Il demande expérience et technicité : nécessité d’une courbe d’apprentissage.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.