Affordable Access

Haïkus… de cœur

Authors
Publisher
Les éditions Entre les lignes
Publication Date
Source
Legacy
Disciplines
  • Literature
  • Political Science

Abstract

Haïkus… de cœur Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Article Sylvain Sarrazin Entre les lignes : le plaisir de lire au Québec, vol. 6, n° 3, 2010, p. 23. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/62156ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 17 February 2014 01:32 « Haïkus… de cœur » printemps 2010 —entre les lignes | 23 Menu, sobre, dépouillé. tourné vers l’émotion et l’éphé- mère. tout dans le haïku évoque une sensibilité propre aux Japonais. Poème minimaliste – le nom le dit par lui- même, signifiant « poème bref » en langue nipponne –, ses règles, malléables, n’ont rien de chinois : dix-sept syllabes réparties sur trois vers. Né au 17e siècle, sous la plume du poète Bashô, il s’arrime à nos rives et devient un nouveau terrain de jeu pour les Québécois inspirés. Peu à peu, nos poètes l’adoptent, comme l’ont fait Robert Melançon ou Michel Pleau. « Le haïku m’a sauvé la vie! », s’exclame ce dernier. Auteur d’une dizaine de recueils de poésie, dont deux compilations de haïkus (arbres lumiè- res et Soleil rouge, éditions David), il va jusqu’à considérer ce nouvel exercice de concision comme un tournant dans sa carrière. « Avant, ma poésie était tournée vers le passé, la mémoire. Grâce au haïku, elle est devenue la poés

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.