Affordable Access

Remarques sur les isomorphismes entre espaces d'Orlicz

Authors
Publication Date
Disciplines
  • Mathematics

Abstract

Remarques sur les isomorphismes entre espaces d'Orlicz ANNALES DE L’I. H. P., SECTION B D. DACUNHA-CASTELLE Remarques sur les isomorphismes entre espaces d’Orlicz Annales de l’I. H. P., section B, tome 9, no 1 (1973), p. 59-75. <http://www.numdam.org/item?id=AIHPB_1973__9_1_59_0> © Gauthier-Villars, 1973, tous droits réservés. L’accès aux archives de la revue « Annales de l’I. H. P., section B » (http://www.elsevier.com/locate/anihpb), implique l’accord avec les condi- tions générales d’utilisation (http://www.numdam.org/legal.php). Toute uti- lisation commerciale ou impression systématique est constitutive d’une infraction pénale. Toute copie ou impression de ce fichier doit conte- nir la présente mention de copyright. Article numérisé dans le cadre du programme Numérisation de documents anciens mathématiques http://www.numdam.org/ Remarques sur les isomorphismes entre espaces d’Orlicz D. DACUNHA-CASTELLE Mathématiques. Ex-Faculté des Sciences, 91-Orsay, France Ann. Inst. Henri Poincaré, Section B : Calcul des Probabilités et Statistique. RÉSUMÉ. - Les espaces d’Orlicz sont des cas particuliers de ~-espaces ; nous avons essayé de montrer que ce point de vue, comme les résultats concernant les ultraproduits sont intéressants du point de vue de la recher- che d’espaces de Banach isomorphes à des sous-espaces d’espaces d’Orlicz (cf. [5]). Les espaces « limites » jouent un rôle important qui devrait être généra- lisable, d’où l’intérêt de définitions adéquates. Le cas des espaces de suites est le plus simple et a été complètement résolu dans [1]. Dans le cas où intervient un espace de fonctions le seul cas complètement résolu est celui où l’espace d’arrivée est LP pour 1 ~ p 2 (cf. [3]). Dans ce travail nous avons essayé de montrer que l’on pouvait espérer trouver une formulation pour les conditions d’isomor- phisme qui recouvre tous les cas. Nous donnons des résultats essentielle- ment obtenus à partir de ceux de ([l ], [3], [4]). Il est à noter que ces résultat

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.