Affordable Access

Etude de la population d’hippopotames (Hippopotamus amphibius L.) de la rivière Mouena Mouele au Parc National du Loango-Sud (Gabon)

Authors
Publisher
Université de Liège, ​Liège, ​​Belgique
Publication Date
Keywords
  • Hippopotame
  • Hippopotamus Amphibius
  • Loango
  • Mouena Mouele
  • Régime Alimentaire
  • Life Sciences :: Zoology [F14]
  • Sciences Du Vivant :: Zoologie [F14]
Disciplines
  • Biology
  • Ecology
  • Social Sciences

Abstract

Le Parc National du Loango ainsi que les 12 autres parcs nationaux gabonais créés en 2002 constituent une expérience sans précédent dans le domaine de la conservation en Afrique Centrale. La valorisation de ceux-ci, notamment scientifique, est une condition sine qua non à leur pérennisations dans le paysage gabonais. Le présent travail est le fruit de l’analyse d’une série de données récoltées sur l’hippopotame et son milieu au Parc National du Loango-Sud, plus particulièrement sur la population basée dans la rivière Mouena Mouele. Trois populations distinctes mais non-isolées ont été identifiées pour le sud du parc. Dans un rayon de 10 km autour d’un point fixé sur la rivière, une description des savanes a été réalisée, identifiant trois principaux types dominés respectivement par Axonopus compressus (Sw.) P.Beauv., Panicum congoense Franch. et Paspalum vaginatum Sw. Le régime alimentaire a été décrit via l’analyse d’échantillons de fèces comparés aux relevés phytosociologiques. Les principales espèces relevées dans les échantillons furent Paspalum vaginatum, Desmodium triflorum, Axonopus compressus et Stenotaphrum secundatum (Walt.) Kuntze. La fréquentation préférentielle par la population de certains types de savanes comme celle à Axonopus compressus a été également montré. Le statut de la population a été jugé en dessous d’un niveau de saturation, plusieurs facteurs limitant ont été identifiés telle une éventuelle pression anthropique combinée à une diminution de la ressource en saison sèche. Vu son rôle majeur dans l’écosystème, la conservation de l’hippopotame à Loango doit être considérée comme une priorité.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.