Affordable Access

Publisher Website

Encephalitis due toMycobacterium tuberculosisin France

Authors
Journal
Médecine et Maladies Infectieuses
0399-077X
Publisher
Elsevier
Volume
43
Issue
6
Identifiers
DOI: 10.1016/j.medmal.2013.05.003
Keywords
  • Encephalitis
  • Tuberculosis
  • Encéphalite
  • Tuberculose
Disciplines
  • Biology
  • Medicine

Abstract

Résumé Contexte Une étude sur l’étiologie des encéphalites a été menée en France en 2007 sur une série de 253 patients. La tuberculose était la deuxième cause infectieuse identifiée, après HSV et à égalité de nombre de cas avec VZV. Nous rapportons les caractéristiques des patients atteints d’encéphalite tuberculeuse (ET). Méthode Étaient considérés comme ET, les cas avec une identification directe de Mycobacterium tuberculosis (MT), ou l’association de données cliniques, biologiques, radiologiques et épidémiologiques fortement évocatrices. Les données recueillies ont été analysées et comparées avec celles des autres patients inclus. Résultats Vingt cas d’ET ont été identifiés : sexe ratio M/F 1,5, âge moyen 53ans (17-79). Quatre (20 %) patients avaient des antécédents de tuberculose. Le délai médian entre l’apparition des signes généraux et neurologiques était significativement plus long pour les ET (dixjours vs deux ; p<10−10), et la protéinorachie médiane significativement plus élevée (2,1g/L vs 0,8g/L, p=0,002). Les TDM et IRM étaient pour huit cas sur 17 (47 %) normales ou aspécifiques à l’admission. Quatorze souches de MT isolées étaient sensibles aux antituberculeux de première ligne et une souche était monorésistante à la rifampicine. Six (33 %) patients sont décédés au cours de l’hospitalisation et deux patients ont été perdus de vue. A la sortie de l’hospitalisation, dix (83 %) patients sur 12 présentaient des symptômes neurologiques persistants. Discussion Malgré des souches bactériennes non MDR, la létalité était très élevée ainsi que la fréquence des séquelles neurologiques. Les imageries cérébrales précoces semblent n’avoir qu’un apport très modéré dans l’aide au diagnostic d’ET.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.

Statistics

Seen <100 times
0 Comments

More articles like this

Periprosthetic infections due toMycobacterium tube...

on The Journal of Arthroplasty Jan 01, 1996

Meningoradiculitis due to tickborne encephalitis v...

on European Journal of Clinical M... October 1992

Late Occurrence of Pleural and Peritoneal Effusion...

on Transplantation Proceedings Jan 01, 2008

Toll-Like Receptor 2-Deficient Mice Succumb toMyco...

on American Journal Of Pathology Jan 01, 2004
More articles like this..