Affordable Access

Publisher Website

Le cancer du sein chez la femme de 30 ans et moins

Authors
Journal
Cancer/Radiothérapie
1278-3218
Publisher
Elsevier
Publication Date
Volume
7
Issue
3
Identifiers
DOI: 10.1016/s1278-3218(03)00021-0
Keywords
  • Cancer Du Sein
  • Femme Très Jeune
  • Pronostic
  • Breast Cancer
  • Very Young Women
  • Prognosis
Disciplines
  • Biology
  • Medicine

Abstract

Résumé Objectifs. – Le cancer du sein survenant chez la femme très jeune est rare et son diagnostic et sa prise en charge sont parfois difficiles. L’objectif de l’étude était d’en analyser les caractéristiques épidémiologiques et clinicopathologiques et surtout d’évaluer les résultats des thérapeutiques instaurées. Patientes et méthodes. – Les dossiers de trente patientes âgées de 30 ans ou moins, chez qui un diagnostic de cancer invasif du sein a été porté entre 1986 et 2001, ont fait l’objet d’une étude rétrospective dans le service de radiothérapie du centre Alexis-Vautrin. Résultats. – Six patientes (20 %) avaient un antécédent familial de cancer mammaire. Dans 90 % des cas, le signe révélateur était un nodule cliniquement palpable, de taille moyenne de 3,5 cm. Il s’agissait de 11 cancers de stade I, 11 de stade II, de 6 de stade III et de deux de stade IV. Cinq cancers ont été découverts au décours d’une grossesse (taille clinique moyenne = 5,8 cm). Une chimiothérapie néoadjuvante a été prescrite chez 11 patientes. Vingt trois fois sur 28 (82 %), le sein a pu être conservé. Il s’agissait d’un carcinome canalaire infiltrant de grade III dans 13/27 cas et une fois sur deux, il s’accompagnait d’une atteinte ganglionnaire axillaire. Les récepteurs œstrogéniques étaient absents dans 11/26 cas. Après un suivi post-thérapeutique médian de 5 ans, on a constaté six récidives locales (20 %), quatre cancers du sein controlatéral et trois cancers secondaires. Dix patientes (38 %) sont décédées dans un tableau d’évolution métastatique ultérieure. Le taux de survie globale à 5 ans était de 78 %. Conclusion. – Ces résultats rejoignent les données de la littérature qui soulignent le pronostic défavorable du cancer du sein chez les femmes très jeune et incitent à adapter en fonction de l’ensemble des facteurs pronostiques les indications des thérapeutiques locales et des traitements adjuvants systémiques et hormonaux.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.