Affordable Access

Publisher Website

Caractéristiques cliniques, histologiques et évolutives des cancers du rein de taille inférieure ou égale à 4 cm traités chirurgicalement

Authors
Journal
Progrès en Urologie
1166-7087
Publisher
Elsevier
Publication Date
Volume
20
Issue
8
Identifiers
DOI: 10.1016/j.purol.2010.03.003
Keywords
  • Cancer Du Rein
  • Néphrectomie
  • Analyse De Survie
  • Anatomopathologie Chirurgicale
  • Kidney Neoplasms
  • Nephrectomy
  • Survival Analysis
  • Surgical Pathology
Disciplines
  • Biology
  • Medicine

Abstract

Résumé But Par une analyse rétrospective de cancers du rein de moins de 4 cm opérés, nous avons décrit les caractéristiques de ces tumeurs et en avons étudié le potentiel évolutif. Matériel Les caractéristiques de 284 cancers de diamètre inférieur ou égal à 4 cm sur les évaluations tomodensitométriques préopératoires (T1a) ont été extraites de notre base de données. La présence de symptômes, les scores Eastern Cooperative Oncology Group (ECOG) et American Society of Anesthesiologists (ASA), la taille, le types histologique et le grade de Fuhrman ont été étudiés. Les patients étaient ensuite suivis cliniquement, biologiquement et radiologiquement. Résultats L’âge moyen était de 60,8 ans. Vingt et un pour cent des patients étaient symptomatiques. La capsule du rein était respectée dans 182 cas (64,08 %), la voie excrétrice dans 267 cas (94,01 %). Sept patients (2,46 %) étaient métastatiques d’emblée pour des tumeurs toujours supérieures ou égales à pT3a. Le type histologique le plus fréquent était le carcinome rénal conventionnel (78,52 %) suivi du carcinome rénal papillaire (16,55 %). Les tumeurs étaient de bas grade dans 76,06 % des cas. Avec un recul médian de 66,9 mois, 33 patients étaient décédés (11,61 %). Pour les patients N0M0, avec un recul médian de 59,3 mois, trois décès spécifiques (1,19 %) et 17 décès d’autre cause (6,77 %) ont été observés. La moyenne de survie du groupe N0M0 était de 227,2 mois. Conclusion Les cancers du rein de moins de 4 cm constituaient un groupe hétérogène incluant des tumeurs localement évoluées et agressives, voire métastatiques d’emblée. Dans les formes localisées, l’exérèse chirurgicale permettait un traitement efficace à long terme quels que soient le type histologique et le grade tumoral.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.