Affordable Access

Publisher Website

Rapport REIN 2005 — Synthèse

Journal
Néphrologie & Thérapeutique
1769-7255
Publisher
Elsevier
Publication Date
Volume
3
Identifiers
DOI: 10.1016/s1769-7255(07)80002-2
Disciplines
  • Medicine

Abstract

Résumé En 2005, 6021 nouveaux malades résidant dans 14 régions (Auvergne, Basse-Normandie, Bourgogne, Bretagne, Centre, Champagne-Ardenne, Île-de-France, Languedoc-Roussillon, Limousin, Lorraine, Midi-Pyrénées, Nord-Pas-de-Calais, Provence-Alpes-Côte d'Azur et Rhône-Alpes) recouvrant 73 % de la population française (soit 45 millions d'habitants) ont débuté un premier traitement de suppléance pour insuffisance rénale chronique avec un âge médian de 70 ans; 3 % de ces malades ont bénéficié d'une greffe préemptive. L'incidence brute globale de l'insuffisance rénale terminale dans 13 régions ayant un enregistrement exhaustif était de 139 par million d'habitants. Il existait des différences significatives entre régions qui persistaient après standardisation sur le sexe et l'âge (de 92 à 171 pmh). à l'initiation du traitement, 48 % des malades avaient au moins une comorbidité cardiovasculaire et 36 % un diabète (diabète type 2 dans 89 % des cas). Au 31 décembre 2005, 21 813 malades résidant dans les 14 régions considérées étaient en dialyse (âge médian 69 ans). Au 31 décembre 2005, on estimait à 19 491 le nombre de malades résidant dans ces 14 régions et porteurs d'un greffon rénal fonctionnel (âge médian 53 ans). La prévalence brute des malades en dialyse était de 539 par million d'habitants dans 13 régions, la prévalence brute des malades porteurs d'un greffon était de 390 par million d'habitants, soit une prévalence brute globale de l'insuffisance rénale terminale de 929 par million d'habitants, avec des différences entre régions qui persistaient après standardisation sur le sexe et l'âge (de 732 à 1009 pmh). Dans la cohorte des 11 632 malades ayant débuté un traitement de suppléance entre 2002 et 2005, 82 % des malades étaient en vie à un an, 72 % à deux ans et 62 % à trois ans. La probabilité de survie diminuait avec l'âge mais restait au-dessus de 50 % à deux ans chez les malades de plus de 75 ans à l'initiation du traitement de suppléance. En 2005, parmi les 5902 nouveaux malades traités par dialyse dans ces 14 régions, 7 % avaient un indice de masse corporelle inférieur à 18,5 kg/m 2 et 16 % un IMC supérieur à 30. à l'initiation du traitement de suppléance, 63 % avaient un taux d'hémoglobine inférieur à 11 g/l et 9 % une albuminémie inférieure à 25 g/l. La première hémodialyse a été effectuée en urgence pour 30 % des malades et dans 46 % des cas sur un cathéter. Au 31 décembre 2005, parmi les 22 697 malades traités dans les structures de dialyse de ces 14 régions, 8 % étaient en dialyse péritonéale (dont 35 % en dialyse péritonéale automatisée). En hémodialyse, 94 % des malades avaient eu trois séances par semaine, d'une durée médiane de 4 heures. En 2005, 1911 malades ont été greffés. Au 31 décembre 2005, 4634 malades étaient en attente de greffe de rein dans les centres de transplantation de ces 14 régions.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.

Statistics

Seen <100 times
0 Comments

More articles like this

Rapport Rein 2007 - Synthèse

on Néphrologie & Thérapeutique Jan 01, 2009

Rapport Rein 2006 - Synthèse

on Néphrologie & Thérapeutique Jan 01, 2008

Rapport Rein 2011 – Synthèse

on Néphrologie & Thérapeutique
More articles like this..