Affordable Access

Publisher Website

Épidémiologie du dopage

Authors
Journal
Immuno-analyse & Biologie Spécialisée
0923-2532
Publisher
Elsevier
Publication Date
Volume
16
Issue
2
Identifiers
DOI: 10.1016/s0923-2532(01)80059-4
Keywords
  • Dopage
  • épidémiologie
  • Doping In Sport
  • Epidemiology
Disciplines
  • Biology

Abstract

Résumé Selon une récente revue de la littérature, 3 à 5 % des enfants et adolescents sportifs recourent à des produits dopants (ce chiffre augmente avec l'âge) et de 5 et 15 % des sportifs adultes amateurs. Ces pourcentages sont plus élevés chez les hommes, les 20–25 ans, les compétiteurs et il augmente avec le niveau des compétitions (surtout de haut-niveau). Mais 1 à 5 % des sportifs de loisirs disent recourir au dopage. Les principales classes de produits consommées sont les stimulants, les produits enrichis en protéines (non interdits par le ClO), la créatine (non interdite), les antalgiques (non interdits), le cannabis, les corticoïdes et les stéroïdes anabolisants. Ces consommations sont volontiers associées à celle d'autres substances (alcool, tabac, cocaïne, cannabis, etc.). Chez les non sportifs, les données sont encore parcellaires. Tous les travaux soulignent le sentiment de facilité des usagers de pouvoir se procurer n'importe quels produits. Leurs deux principales sources d'approvisionnement sont les professionnels de la santé (y compris à leur insu) et le marché clandestin.

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.