Affordable Access

La résilience chez les étudiants universitaires en psychologie

Authors
Publication Date
Disciplines
  • Communication
  • Education
  • Psychology

Abstract

No Slide Title La résilience chez les étudiants universitaires en psychologie Remerciements Sincères remerciements aux étudiants qui ont donné de leur temps pour remplir les questionnaires, ainsi qu’aux professeurs et chargés de cours ayant ouvert les portes de leur cours à cet effet. Conclusion Contexte théorique Résumé Méthode Résultats Cette étude présente certaines limites. Elle comprend un faible nombre de participants pour chacun des niveaux d’étude ainsi que pour l’ensemble de l’échantillon. Dans le cadre d’une éventuelle poursuite de l’étude, il serait intéressant de comparer le niveau de résilience des étudiants en psychologie avec celui des étudiants d’un autre domaine d’étude pour identifier les différences possibles. Sarah-Claude P.Tourigny, Colette Jourdan-Ionescu, Anouchka Hamelin Université du Québec à Trois-Rivières Participants L’échantillon de cet étude comprend 41 participants âgés entre 19 et 29 ans dont la moyenne d’âge est de 23,76 ans (écart-type = 4,1666). Il s’agit d’étudiants en psychologie du baccalauréat (25) et du doctorat (16); dont 11 hommes (26,8%) et 30 femmes (73,2%) qui constituent l’échantillon (voir figure 1). Par le biais de leur cheminement scolaire, les étudiants sont en mesure de relever plusieurs défis. Il est possible alors de se questionner sur l’effet résilient que peut avoir l’éducation auprès de ces derniers. Cette présente communication repose sur une étude ayant été réalisée dans le but de comparer la résilience des étudiants en fonction de leur niveau d’étude. L’hypothèse de recherche est que la résilience augmente selon le niveau d’étude. Cette étude comprend un échantillon d’étudiants du baccalauréat (n=25) et du doctorat (n=16) en psychologie de l’Université du Québec à Trois-Rivières. Les participants ont répondu à deux questionnaires en lien avec la résilience soit l’Échelle de résilience (Wagnild et Young, 1993) et la Connor-Davidson Resilience Scale (CD-RISC; Connor et Davidson, 2003). L’an

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.