Affordable Access

Balade au coeur du Québec!

Authors
Publisher
Les Éditions Cap-aux-Diamants inc.
Publication Date
Disciplines
  • Political Science

Abstract

Balade au coeur du Québec! Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : [email protected] Article Suzanne Girard Cap-aux-Diamants : la revue d'histoire du Québec, n° 45, 1996, p. 16. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : http://id.erudit.org/iderudit/8482ac Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/apropos/utilisation.html Document téléchargé le 17 February 2014 05:14 « Balade au coeur du Québec! » Wr* BALADE AU CŒUR DU QUÉBEC ! par Suzanne Girard A Trois-Rivières, le premier citoyen à s'être procuré une de ces machines modernes fut Napoléon Lamy. C'est en 1905 que l'heureux propriétaire circula pour la première fois dans les rues de la ville avec son engin à traction mécani- tentir l'avertisseur qu'on appelait aussi la «corne d'automobile». Les journaux de l'époque, par de courts entrefilets, rappellent d'autres anecdo- tes. Ainsi, Le Trifluvien, dans son édition du 25 août 1905, fait état d'une magnifi- que automobile, propriété de Monsieur Aimé Laperrière posant fièrement au volant de sa McLaughlin, modèle 1910. Apparais- sent aussi ses deux frères David et Elphège ainsi que deux autres passagers, Jacques Marchand et Milton Rousseau. (Archives du Séminaire de Trois-Rivières, FN-0 394-AC-72) que. Orfèvre de son métier, bijoutier, hor- loger et opticien, celui que plusieurs de ses concitoyens surnommaient «l

There are no comments yet on this publication. Be the first to share your thoughts.