WAX Science, une façon de lutter contre les stéréotypes

Lancement de la plateforme wax-science.org

WAX Science est une jeune association créée par deux étudiantes d'AgroParisTech et du CRI, Aude Bernheim et Flora Vincent. Elle vise à revaloriser l'image de la science en détruisant les stéréotypes. Pour cela, une équipe constituée majoritairement de bénévoles s'est mobilisée et a développé une plateforme collaborative lancée ce mercredi 15 mai. Un visuel adapté, un contenu à faire vivre, une valorisation des participants et des supports variés font partie intégrante de cette nouvelle approche de la science destinée à susciter la curiosité des jeunes pour les sciences.

WAX Science est une jeune association créée par deux étudiantes d'AgroParisTech et du CRI, Aude Bernheim et Flora Vincent. Elle vise à revaloriser l'image de la science en détruisant les stéréotypes. Pour cela, une équipe constituée majoritairement de bénévoles s'est mobilisée et a développé une plateforme collaborative lancée ce mercredi 15 mai. Un visuel adapté, un contenu à faire vivre, une valorisation des participants et des supports variés font partie intégrante de cette nouvelle approche de la science destinée à susciter la curiosité des jeunes pour les sciences.

Cet article existe aussi en anglais « WAX Science, a new way to fight stereotypes ». Il a été traduit du français vers l’anglais par Timothée Froelich.

 

 

 

Ce soir, mercredi 15 mai 2013, l’association WAX Science lance sa plateforme wax-science.org destinée à faire découvrir la science aux jeunes au-delà des stéréotypes. C’est l’occasion de passer une soirée inspirante et originale autour de nombreux intervenants comme François Taddei (Directeur du Centre de Recherche Interdisciplinaire), Claudie Haigneré (Présidente du Palais de la Découverte et de la Cité des Sciences) et Clarisse Reille (Présidente de Grandes Écoles au Féminin, Vice Présidente d’Ingénieurs et Scientifiques de France). Des vidéos et des présentations nous permettront de mieux comprendre cette initiative lancée par Flora Vincent et Aude Bernheim il y a seulement quelques mois.

 

La science doit faire face à de nombreux stéréotypes

 

Pour Aude et Flora, tout commence en novembre dernier. En 3ème année d’école d’ingénieur à AgroParisTech, elles suivent aussi un master 2 au Centre de Recherche Interdisciplinaire (CRI). Avec le club de vulgarisation scientifique du CRI « Draw me why », les deux étudiantes participent alors à la réalisation d’une doodle vidéo (vidéo réalisée avec des dessins) primée au concours « Science : it's your thing ». En parlant de ce projet, destiné à sensibiliser les jeunes filles aux sciences, elles se rendent compte que les stéréotypes liés à la science vont beaucoup plus loin que les seuls stéréotypes de genre et que la science a une assez mauvaise image auprès des jeunes.

Aude Bernheim nous raconte que « c’est vraiment au moment du collège et du lycée que tout se joue et c’est à ce moment là qu’il faut toucher les jeunes pour leur donner goût aux sciences. Pour cela, une initiative à caractère associatif et les outils numériques sont apparus assez vite comme une évidence. » A partir de là, tout s’enchaîne très vite : les premiers entretiens, la création officielle de l’association et puis ce soir le lancement de la plateforme collaborative.

 

WAX Science, un projet interdisciplinaire et ludique

 

L’équipe de MyScienceWork soutient cette initiative qui vise à revaloriser l’image de la science en détruisant les stéréotypesqui y sont liés. L’ensemble de cette aventure est basé sur l’interdisciplinarité et la complémentarité des membres de l’association. Dans une ambiance jeune et dynamique, chacun amène ses compétences pour promouvoir une science ludique et accessible à tous. Actuellement, le contenu du site web est assuré par les membres de l’association mais à terme, ce sont les visiteurs qui le feront vivre via des vidéos, des articles ou des photos. WAX proposera aussi des expériences à faire à la maison ou des interviews de tous les métiers liés à la science par exemple. Pour Aude et Flora, il faut « donner envie » aux jeunes d’aller vers les sciences en s’adaptant à leurs désirs et en se mettant à leur portée.

Ce projet est une véritable plateforme collaborative conçue pour cartographier et catalyser les initiatives et éveiller la curiosité des jeunes. Dans un processus de valorisation, des concours seront lancés régulièrement, les articles les plus vus ou les plus commentés seront mis en avant, ainsi que les participants les plus actifs.

 

L’association est destinée à évoluer avec ses membres

 

Pour les deux créatrices, « ce projet est destiné à voler de ses propres ailes dans un futur assez proche. En tant qu’étudiantes, nous avons aussi d’autres projets à mener à bien ». Tout en voulant garder un œil sur son évolution, elles ont déjà prévu la relève en doublant chaque poste au sein de l’association et en laissant chaque membre apporter une pierre à l’édifice. C’est ainsi que des projets parallèles prennent vie comme le développement d’un index de genres, une application smartphone qui permettrait de suivre le sex ratio dans différentes assemblées, ou comme l’utilisation de WAX dans les écoles.

Pour faire vivre cette « start-up à but non lucratif » et atteindre tous ses objectifs, d’autres moyens financiers seront nécessaires. Pour cela, Aude et Flora répondent à divers appels à projet mais si vous voulez participer à cette initiative dynamique et innovante, n’hésitez pas à investir via le site de crowdfounding KissKissBankBank.

Rien qu’avec son nom, WAX Science reflète les nombreuses approches possibles de la Science. La définition de son acronyme, What About Xperiencing Science, montre le côté ludique de la science qu’il faut faire, créer. WAX, cire en anglais, laisse aussi penser au côté liant, agrégateur de la science et de l’association qui mettra en relation des passionnés de science, des curieux, des professionnels et des amateurs.

 

Pour en savoir plus :

 

AgroParisTech

Centre de Recherche Interdisciplinaire

Universcience

Ingénieurs et Scientifiques de France

WAX Science : Qui sommes-nous ?