[Sélection de la semaine] Lasers, fossiles et Shakira

[Du 19 au 23 mai 2014] Note de la rédaction : la semaine scientifique de MyScienceWork

Cette semaine en science, nous avons vu des lasers sauver du cancer, été impressionnés par le flair des insectes volants, et tremblé devant la magnificience des êtres déterrés, témoins du passé glorieux de notre belle planète.

Cette semaine en science, nous avons vu des lasers sauver du cancer, été impressionnés par le flair des insectes volants, et tremblé devant la magnificience des êtres déterrés, témoins du passé glorieux de notre belle planète.

 

 

Nos actualités de la semaine 

Un nouvel service sur le banc d'essai : MyScienceWork vous a donné ses impressions sur U-Multirank, un outil de classement et de comparaison des universités financé par la l'Union européenne.

U-Multirank : un projet ambitieux pour comparer les universités

 

Nous vous avons également parlé de la journée de lancement de Science & You, un événement mondial autour de la communication scientifique prévu pour juin 2015.

Science & You 2015 : une approche de la communication scientifique à travers le globe

 

On l'attendait tous avec impatience, le rapport du périple californien de MyScienceWork !

Des nouvelles et des retours de MyScienceWork en Silicon Valley

 

Notre sélection des News immanquables de la semaine 

Une équipe brittanique affirme pouvoir y arriver d'ici un an : transformer la lumière en matière. Il n'auront besoin que d'électrons, d'une plaque d'or et d'un laser. Un très gros laser.

 

Des lasers moins puissants mais pas moins utiles vont être utilisés dans le traitement photodynamique du cancer, en étendant l'application de cette méthode pour traiter les lésions plus profondes.

 

Quant au cancer de la prostate il se renifle, par des chiens en tout cas : la maladie est repérée dans 98% des cas.

 

Autre type de bestiole renifleuse, les abeilles pourront être utilisées pour détecter des mines en ex-Yougoslavie, ou de la drogue dans les aéroports (il suffit de faire croire à ces goinfres qu'elles vont y trouver du sucre).

 

Insecte volant un peu moins sympathique, les guêpes : 24 nouvelles espèces parasitoides ont été découvertes en Equateur. Parmi celles-ci la guêpe Shakira (Aleiodes shakirae), ainsi nommée pour courbure évocatrice de la chenille qui lui sert d'hôte.

 

Au Mexique, la découverte d'un squelette de 12 000 ans dans le Yucatàn confirme l'origine eurasiatique des premiers Américains grâce à l'analyse de son ADN. Cette jeune fille du paléolithique a été nommée Naïa.

 

Celui-là n'a pas encore de nom : un dinosaure déterré en Argentine prétend être le plus grand jamais découvert, avec un fémur de 2,4 mètres.