[Sélection de la semaine] Des femmes pour la recherche et du cynisme pour le reste

[Du 24 au 28 mars 2014] Note de la rédaction : la semaine scientifique de MyScienceWork

Les femmes dans les sciences sont à l’honneur cette semaine : après le prix l’Oréal-UNESCO Pour les femmes et la Science de la semaine dernière, le CNRS lance cet après-midi la première Journée européenne des chercheuses. Et puisque les femmes dans les sciences est un engagement qui nous tient à cœur chez MyScienceWork, nous comptons bien l’emporter dans nos valises pour… la Silicon Valley !

Les femmes dans les sciences sont à l’honneur cette semaine : après le prix l’Oréal-UNESCO Pour les femmes et la Science de la semaine dernière, le CNRS lance cet après-midi la première Journée européenne des chercheuses. Et puisque les femmes dans les sciences est un engagement qui nous tient à cœur chez MyScienceWork, nous comptons bien l’emporter dans nos valises pour… la Silicon Valley !

 

Source : For Women in Science sur Flickr

 

Nos articles de la semaine :

Cet après-midi, la Mission pour la place des femmes au CNRS co-organise la toute première Journée européenne des chercheuses cet après-midi afin d’offrir aux candidates de thèse et chercheuses européennes des  idées et opportunités de développement de carrière.

La première Journée européenne des chercheuses aura lieu demain à Paris

 

Cet événement s’inscrit dans la lignée de la première journée Femmes de Science sur Wikipedia ayant eu lieu le 1er février. L’objectif était d’inciter davantage de femmes à venir contribuer à la célèbre encyclopédie en ligne, 9 contributeurs sur 10 étant jusque-là des hommes.

1er atelier « Femmes de Science sur Wikipédia » : rendre aux femmes scientifiques leur place légitime

 

Ces initiatives que nous soutenons en Europe, nous comptons bien les voir se développer avec nous en Californie. En effet, Virginie Simon et Tristan Davaille, co-fondateurs de MyScienceWork, vont bientôt rejoindre le programme Plug&Play dans la Silicon Valley en vue d’un développement aux Etats-Unis.

MyScienceWork to Set Up Shop in Silicon Valley

 

 

Notre sélection des News immanquables de la semaine :

 

Ainsi donc, petits cachottiers que nous sommes, nous complotons sur notre prochaine conquête du monde. Et même si ce n’est pas exactement vrai, imaginer des théories du complot est un phénomène psychologique tout à fait normal.

 

Il y a d’ailleurs fort à parier que des extra-terrestres à tête de serpent sont derrière l’invention de la cigarette électronique. 1 400 cas d’empoisonnement par e-liquide ont déjà été recensés.

 

Si on ne peut plus rien fumer tranquille, autant se réfugier dans la nourriture, me direz-vous ? Attention, si vous êtes une adolescente, l’obésité et la dépression sont intimement liés !

 

Et puisque les adolescents sont victimes de tous les maux du monde et que la terre entière leur en veut, leurs smartphones s’y mettent aussi en les empêchant de dormir.

 

En même temps, avec la « poubellification » actuelle de la littérature, on comprend qu’ils délaissent leurs livres de chevet pour Twitter… La mauvaise nouvelle, c’est que les publications universitaires sont aussi touchées.

 

Autre mauvaise nouvelle pour la recherche, on lui a trouvé un nouveau prédateur naturel : le climatosceptique.

 

D’ailleurs, c’est bien vrai que la Terre se porte à merveille, on a même trouvé comment faire plus de place à l’activité humaine : il suffit de raser des forêts en Afrique et en Amérique du Sud !

 

Pas de bol : alors qu’on gagne de la place pour les humains, on en perd une poignée : 7 millions de personnes sont décédées à cause de la pollution en 2012.

 

D’ailleurs, si vous vous êtes réjouis du test sanguin qui permettrait de détecter Alzheimer, la nouvelle n’est pas tout à fait exacte.

 

Heureusement, si notre planète est finalement mal en point, on continue à faire des chouettes découvertes dans l’espace, comme des anneaux autour de Chariklo !

 

Et pour ceux qui, plutôt que de tourner les yeux vers le ciel, les tournent vers le passé, il se pourrait que la structure du cerveau des primates que nous sommes se soit modifiée avant que leur taille n’augmente.