Science Pops Open, Ep. 2 : Un regard d’ethnographe pour améliorer la gestion des situations de crises et de conflits

Réduire les risques : les boursiers du Fonds AXA pour la Recherche expliquent leurs recherches

Le Mali fait partie de ces pays touchés à la fois par la pauvreté, l’instabilité politique et les pénuries alimentaires. Les crises et conflits politiques engendrent une accumulation de risques pour les acteurs présents sur place. Afin d’assurer le succès de leur action et le maintien de la paix, les missions humanitaires doivent évaluer, prioriser et affronter les problèmes là où ils sont les plus pressants.

This article is also available in English: 
Science Pops Open, Ep. 2: Improving outcomes of crisis and conflict, thanks to an ethnographic outlook

 

Le Mali fait partie de ces pays touchés à la fois par la pauvreté, l’instabilité politique et les pénuries alimentaires. Les crises et conflits politiques engendrent une accumulation de risques pour les acteurs présents sur place. Afin d’assurer le succès de leur action et le maintien de la paix, les missions humanitaires doivent évaluer, prioriser et affronter les problèmes là où ils sont les plus pressants.

Ruben Andersson se trouvait à Londres lorsque le conflit malien a éclaté. Le chercheur suédois a suivi les événements qui ont mené à l’effondrement de la stabilité de ce pays d’Afrique de l’Ouest qu’il connaît bien, pour s’y être rendu lors de son doctorat. Voyant les actions humanitaires essentielles se restreindre pour des raisons de sécurité, il a décidé de retourner sur place, fort de sa connaissance du pays et de son regard d’anthropologue.

Dans cette vidéo, il explique les types de risques qu’il a observés lors de ses travaux au Mali et dans la région du Sahel, et comment il peut mettre ses connaissances ethnographiques au service des interventions internationales dans les régions à risques.

 

 

Lundi prochain :

Des immeubles qui résistent aux tremblements de terre sont un progrès indéniable, mais on peut faire beaucoup plus. Anna Reggio explique l’impact des techniques de construction sur la capacité d’une communauté à se remettre de catastrophes naturelles comme les séismes.

Autres episodes de Science Pops Open :

Episode 1 - "Votre corps peut se défendre contre le cancer. Il lui faut juste un coup de pouce !", avec Margot Cucchetti

Episode 3 - Retomber sur ses pieds après un tremblement de terre, avec Anna Reggio

Episode 4 - La maladie du sommeil : ue symphonie à interrompre, avec Fabien Guegan

Episode 5 - Optimiser le système de protection sociale pour plus d'égalité, avec Sean Slack

Episode 6 - En attendant l'équilibre : les adolescents et leur cerveau, avec Kiki Zanolie

Episode 7 - En attendant la sécheresse ou la montée des eaux, avec Luciano Raso

Episode 8 - Comme un air de tempête sur l'Europe, avec Bogdan Antonescu

Episode 9 - Apprendre à affronter ensemble le changement climatique, avec Sandrine Sidze

Episode 10 - Nourrir les enfants des bidonvilles, avec Sophie Goudet

Episode 11 - Humains jusque dans nos finances, avec Jeroen Nieboer

Episode 12 - Comment (vous) sentez-vous aujourd'hui ?, avec Kalliopi Apazoglou

Episode 13 - Le changement climatique porté par un ruban d'air, avec Nikolaos Bakas

Episode 14 - Comme un air de métro, avec Fulvio Amato

Episode 15 - Prédire l'avenir compliqué de nos écosystèmes complexes, avec Phillip Staniczenko

Episode 16 - De la maladie d'enfance aux antibiotiques innovants, avec Agata Starosta

Episode 17 - Des poisons et des plantes : mesurer la contamination de notre environnement, avec Natalia Ospina-Alvarez

Episode 18 - La Voix de la tempête, avec Emiliano Renzi