[Open Access Interviews] Agnès Henri – EDP Sciences

Le rôle de l'éditeur scientifique aujourd'hui

Il y quelques semaines, le monde de l’édition scientifique Open Access était secoué par l’affaire Bohannon. Un journaliste dénonçait des pratiques de peer review expéditives [en anglais] après qu’il ait réussi à faire publier une étude bidon dans certaines revues en Open Access. À l’occasion de la deuxième soirée de l’Open Access Week 2013, Agnès Henri, directrice éditoriale chez EDP Sciences, réagit à cette affaire.

Il y quelques semaines, le monde de l’édition scientifique Open Access était secoué par l’affaire BohannonUn journaliste dénonçait des pratiques de peer review expéditives [en anglais] après qu’il ait réussi à faire publier une étude bidon dans certaines revues en Open Access. À l’occasion de la deuxième soirée de l’Open Access Week 2013, Agnès Henri, directrice éditoriale chez EDP Sciences, réagit à cette affaire.

“Il n’y a pas de différence entre le rôle des éditeurs sur abonnement et des éditeurs en libre accès” annonce d’entrée de jeu la directrice éditoriale de cette maison d’édition scientifique qui pratique à la fois la publication classique et l’Open Access. Les deux voies se doivent d’être aussi consciencieuses l’une que l’autre. Elle concède cependant que la voie dorée a ouvert la porte à des dérives de la part d’éditeurs prédateurs.

La deuxième soirée de l’Open Access Week 2013 à Paris a eu lieu dans les locaux de l’EHESS. Elle portait sur le thème de l’Open Access pour la recherche.

 

Vous pouvez également visionner notre première interview de l’OAW 2013 :

[Open Access Interviews] Hervé Le Crosnier : L’Open Access : un vecteur de démocratie et d’éducation pour tous