MyScienceWeek : Ca sent la fin

Vendredi confessions de l'équipe éditoriale MyScienceWork : du 11 au 22 août 2014

Mes amis, c’est la fin. La fin de la semaine, la fin des vacances, la fin de la première saison de Knock Knock Doc, bref, la fin.  Retour sur ces deux dernières semaines, où l'équipe éditoriale de MyScienceWork a enchaîné des vacances riches en découvertes avec une semaine intensive de préparation de la rentrée.

Mes amis, c’est la fin. La fin de la semaine, la fin des vacances, la fin de la première saison de Knock Knock Doc, bref, la fin.  Pendant une semaine, la rédaction de MyScienceWork s’est retrouvée aux quatre coins de la France où elle a, en quelque sorte, poursuivi ses explorations scientifiques :

* Abby a découvert que l’on pouvait construire des ponts pour transporter de l’eau au-dessus de cours d’eau au Canal de Briare. (Crédits photo : luctheo sur Pixabay)

* Elle a aussi profité de son temps libre pour s’occuper de ses tomates.

* Quant à moi, j’ai découvert au détour d’une traduction une façon de se nettoyer le nez quelque peu alternative. (Crédits photo : Yogi's NoseBuddy ®)

* J’ai aussi eu une révélation en voyant que les fraises ne poussaient pas en supermarché et me suis empressée d’en faire un instafood. #communitymanager #nofilter #vernisdégueu

* Et Pierre-Sofiane a vu la lumière du haut de la Bonne Mère à Marseille.

 ***

De retour lundi dans un Paris aussi glacial que désert (ici par exemple, une photo du Champ de Mars), nous nous sommes mis au travail pour faire le ménage et préparer la rentrée.

Pour vous donner une idée de l’ambiance dans nos locaux actuellement, commençons avec une ambiance musicale : les travaux dans l’immeuble d’à côté font le bruit du « bwah » d’Inception, ce qui ajoute une touche dramatique à notre quotidien. De bon matin, lorsque nous arrivons, nous nous affairons à lire Sartre et à débattre sur le meilleur usage des mass media pour la vulgarisation face à l’art littéraire, noble et désuet. Oui, on est comme ça, chez MyScienceWork.

Un jour normal chez MyScienceWork Paris

 

Concernant le ménage, Abby a entre autres remis en ligne des vidéos qui ne fonctionnaient plus sur certains articles, un travail des plus épanouissants comme vous pouvez l’imaginer. Vous pouvez donc désormais explorer l’ensemble de nos vieux articles pleins de sérénité en étant assurés d’y trouver votre compte ! Les articles traduits sont de même désormais indiqués, afin que vous puissiez trouver les versions qui vous conviennent le mieux.

Nous sommes aussi en plein ménage des locaux et avons ainsi retrouvé de fantastiques t-shirts qui nous donnent l’air très corporate :

L'équipe MyScienceWork Paris, décapitée pour raison de têtes du vendredi

 

Puisque nous n’avons pas seulement l’air corporate mais le sommes aussi, nous vous avons concocté au cours de ces deux semaines une série d’articles que vous avez pu manquer pour cause de vacances (c’est mal) :

Nos articles de la semaine :

 

En juillet, Pierre-Sofiane s’est rendu à Ivry-sur-Seine, en région parisienne, pour encadrer des journalistes en herbe sur un reportage à propos de la biodiversité en ville. Le résultat est top et il est visible ici : A la recherche de la biodiversité à Ivry-sur-Seine

 

Si Ivry-sur-Seine vous semble peu exotique, peut-être serez-vous plus sensibles au dernier épisode de la saison 1 de Knock Knock Doc, où Nicolas et Arthur recherchent des traces de vie martienne : Knock Knock Doc -Episode 10 # Saison 1

 

Pour continuer avec les vidéos, découvrez en trois minutes le gène égoïste dans une super vidéo réalisée par WAX Science pour le NESCent Evolution Film Festival (en anglais) : Selfish Gene, at the NESCent Evolution Film Festival

 

Apprenez donc pourquoi il est particulièrement important de se préoccuper de ses données en tant que scientifique avec une infographie qui nous vient d’ISGTW (en anglais) : 90% of world's data generated in last two years

 

Afin que le monde sache, et surtout dans le contexte de la conférence Wikimania qui a eue lieu au début du mois à Londres, Abby a traduit la deuxième partie de l’article Wikipedia, le partage démocratique en anglais : Democratizing Expertise, Thanks to Wikipedia

Vu sur le web :

 

Plusieurs articles dans le domaine de l’open science nous ont marqués cette semaine, par exemple, PubPeer, le système de peer-review ouvert et collaboratif, risque d’avoir à comparaître devant la justice (en anglais).

Nous avons aussi appris que les chercheurs utilisent de plus en plus les réseaux sociaux, et que Twitter remporte la palme des échanges (en anglais).

Vox a ouvert le débat de la fraude dans le domaine de la recherche en donnant la parole à Zulfiqar Bhutta, en faveur de sa pénalisation (en anglais).