L'expérience de mort imminente plus vraie que vraie

Quand les chercheurs étudient la limite du paranormal

En mars dernier, une étude du Coma Science Group de l'Université de Liège montrait que les souvenirs liés aux expériences de mort imminente sont différents des souvenirs ordinaires. Ils paraîtraient plus vrais que les souvenirs imaginaires, ou plus étonnant que les souvenirs réels. Comment les scientifiques étudient un sujet à la frontière du paranormal ?

En mars dernier, une étude du Coma Science Group de l'Université de Liège montrait que les souvenirs liés aux expériences de mort imminente sont différents des souvenirs ordinaires. Ils paraîtraient plus vrais que les souvenirs imaginaires, ou plus étonnant que les souvenirs réels. Comment les scientifiques étudient un sujet à la frontière du paranormal ?

 

« J'ai vu une lumière au bout d'un long couloir ». Les expériences de mort imminente (Near-death experience – NDE) sont vécues par certains patients qui ont frôlé la mort. Les différents témoignages mentionnent des phénomènes similaires : lumière éclatante, sensation de passer par un tunnel etc. Le 27 mars dernier, le groupe Coma Science de l'Université de Liège révélait dans une étude sur les souvenirs des expériences de mort imminente que ceux-ci se distinguent des autres souvenirs. Ils paraîtraient même plus réels que les vrais souvenirs. Les scientifiques reprennent en main un phénomène trop souvent considéré comme paranormal.

 

Des souvenirs plus vrais que nature

 

Les témoignages d'expérience de mort imminente parlent souvent d'« hyper-réalité ». Le groupe Coma Science montre aujourd'hui que les souvenirs liés à ces phénomènes sont plus intenses que les souvenirs habituels. Une étude de 2007* montrait déjà que les patients gardent des souvenirs tangibles de ce phénomène même 20 ans après l'avoir vécu. L'étude liégeoise a cette fois comparé les souvenirs de différents groupes de personnes : des patients qui ont vécu une expérience de mort imminente pendant un coma, des personnes ayant des souvenirs de leur coma, d'autres n'ayant aucun souvenir et un groupe test. Un questionnaire codifiant les caractéristiques des souvenirs a permis à l'équipe de comparer les souvenirs étudiés avec d'autres souvenirs réels et imaginaires, comme des intentions non vécues dans la réalité ou des souvenirs de rêves.

 

 NDE memory EMI souvenir

Histogramme des résultats du Memory Characteristics Questionnaire obtenus par le groupe Coma Science.

Crédit image : Thonnard & Charland-Verville et al.

 

Les résultats de l'étude montrent que « les souvenirs des expériences de mort imminente se distinguent significativement de tous les autres souvenirs. ». Quand ils décrivent ces souvenirs, les patients font davantage référence à eux-même, donnent plus de détails sensoriels, de détails émotionnels etc. Les expériences de mort imminente paraissent plus réelles que les véritables souvenirs des patients.

 

« Remettre les pendules à l'heure », Vanessa Charland-Verville

 

Si la réalité des expériences de mort imminente ne fait plus de doute, les scientifiques sont encore peu nombreux à s'y intéresser. Le sujet a davantage été repris pour soutenir des thèses religieuses. « Notre but est de remettre les pendules à l'heure sur un sujet qui nécessite du sérieux et de l'honnêteté. Nous sommes de vrais sceptiques, ouverts à toutes les propositions testables » assure Vanessa Charland-Verville, neuropsychologue du groupe Coma Science.

 

Selon une étude de 2008, entre 2 et 12%** des personnes sortant de coma auraient vécu une expérience de mort imminente. « Ces expériences changent la vie des patients » annonce Vanessa Charland-Verville. A la suite de cette expérience, les patients deviennent moins matérialistes, veulent transmettre un message d'amour. Il est donc intéressant d'étudier le phénomène pour comprendre pourquoi les patients changent à ce point de personnalité. 

 


Les expériences de mort imminente ne sont pas encore parfaitement expliquées pas les scientifiques mais des études sont en cours.

Crédit image : Scott Wurzel

 

Une première approche à étayer

 

« Même si ce résultat [celui du groupe Coma Science] doit encore être considéré comme préliminaire, il apporte des éléments de compréhension à un phénomène intriguant difficile à explorer avec une approche scientifique. » explique Francis Eustache, neuropsychologue, spécialiste de la mémoire. Différentes hypothèses assimilent les expériences de mort imminente à des hallucinations ou à des souvenirs recréés. Les auteurs envisagent donc de comparer ces différents phénomènes pour voir si les expériences de mort imminente se rapprocheraient de l'un ou de l'autre. « La prochaine étape est de combiner d'autres techniques telles que l'imagerie médicale pour étudier ces souvenirs » conclut Vanessa Charland-Verville. 

 

*B. Greyson, Consistency of near-death experience accounts over two decades: Are reports embellished over time ?, Elsevier Ireland Ltd, 2006.

**M. Thonnard, C. Schnakers, M. Boly, M.A. Bruno, P. Boveroux, S. Laureys, A. Vanhaudenhuyse, Expériences de mort imminente : phénomènes paranormaux ou neurologiques ?, Rev Med Liege 2008; 63 : 5-6 : 438-444.

 

 

Pour aller plus loin