Le micro-crédit : un outil financier au service de l'émancipation des femmes

Arnaud Ventura, co-fondateur de PlaNet Finance, nous livre sa vision d'un concept économique innovant

General Public
Specialist

Dans le monde, 190 millions de personnes ont contracté un micro-crédit. 80% d’entres elles sont des femmes. Pour mieux comprendre les raisons de cette disparité, il est nécessaire de se replonger dans l'historique de la micro-finance et d'analyser le mode d'action des micro-crédits. Apres 5 années d’action de la Banque Mondiale dans le cadre d’une initiative intitulée « Empowering women », MyScienceWork apporte un éclairage sur l'impact des micro-crédits sur l'émancipation des femmes à travers une interview de Arnaud Ventura, co-fondateur de PlaNet Finance.

 

Cet article existe aussi en anglais « Microcredit: A financial tool supporting women’s empowerment ». Il a été traduit du français vers l’anglais par Timothée Froelich.

 

 

“Plus de 2,9 milliards de personnes vivent aujourd'hui avec moins de 2$ par jour” constate Arnaud Ventura, co-fondateur avec Jacques Attali, du Groupe PlaNet Finance, une organisation internationale développant le secteur de la micro-finance. Pour ces personnes, il est essentiel de mettre en place des mécanismes permettant de démarrer des activités génératrices de revenus ce que le micro-crédit s’emploie à faire. La contribution du micro-crédit s'étend aussi à l'émancipation de la femme. Cependant, ce n’est pas un outil miracle. “Si de nombreuses études ont montré que le micro-crédit est une innovation efficace pour réduire la pauvreté, il faut toutefois être vigilant quant aux conditions de son déploiement en respectant certains principes éthiques” souligne Arnaud Ventura.

 

Lutter contre la pauvreté

 

C'est en observant des lacunes au niveau des circuits bancaires classiques de son pays, le Bangladesh, que Muhammed Yunus, précurseur en matière d’innovation sociale et Prix Nobel de la paix 2006, a souhaité révolutionner le système financier de son pays. Il fonde en 1976 la première institution de micro-crédit : la Grameen Bank. Son principal objectif est de parvenir à sortir de l'exclusion les populations démunies à l'aide de micro-crédits. “Yunus désirait également redonner de la dignité, de la confiance à ces hommes et femmes entrepreneurs” commente Arnaud Ventura. En d'autres termes, l'impact de la micro-finance ne devait pas s'arrêter au seul champ économique. Il est allé bien au-delà en réformant les mœurs et les mentalités et en redéfinissant le rôle de la femme au sein de la société conservatrice du Bangladesh.

 

Le micro-crédit, un modèle économique efficace

 

L’intérêt pour les prêts à faibles montants s'explique par l'importante présence de la pauvreté à travers le monde. Les principes de la micro-finance qui reposent sur la confiance, la proximité spatiale avec le micro-emprunteur et une excellente compréhension de ses besoins, de sa capacité à rembourser, ont permis de produire des taux de remboursement historiquement très élevés. « En l’absence de garanties matérielles classiques (fiches de salaire, historique de remboursements), des techniques spécifiques sont développées pour prêter, que cela soit en développant des garanties solidaires entre emprunteurs ou en développant des techniques permettant d’évaluer les capacités de remboursement des emprunteurs, sur la base des revenus et cash-flow  futurs » , explique Arnaud Ventura.

 

Femme Indienne - mckaysavage

 

Les femmes, premières bénéficiaires de la micro-finance

 

La micro-finance s’adresse aux plus démunis et plus généralement aux personnes n’ayant pas accès aux services financiers. Dans de nombreux cas, les institutions de micro-finance ciblent en particulier les femmes. Pour celles-ci, le micro-crédit a été bien plus qu'un simple générateur de revenus en contribuant de manière forte à leur émancipation. Dans les pays en voie de développement, la femme est souvent confrontée à un sentiment d'insécurité et à un manque d’autonomie. Une prise en charge financière lui permet de reprendre confiance en elle et de construire un meilleur avenir pour elle-même et ses enfants. De plus, le taux de remboursement des femmes est généralement plus élevé que celui des hommes car elles sont plus attentives à la bonne gestion du budget du ménage. Toutefois, certains hommes, comme des maris, des frères ou cousins, ont pu instrumentaliser certaines femmes pour récupérer des crédits auxquels ils n’avaient pas directement accès.

 

Illustration de Tiphaine Rivière (bureau 14)

 

Bien qu'il soit difficile de faire des comparaisons entre les pays en raison du caractère protéiforme de la microfinance, ce secteur évalué à 65 milliards de dollars US dans le monde, permet aux femmes d’acquérir une indépendance financière et surtout un meilleur contrôle de leur vie. Les études menées directement sur le terrain donnent un éclairage sur l’impact réel de cet outil sur l’amélioration des conditions de vie des femmes. Les informations recueillies sont aussi utiles pour mieux adapter les produits (microcrédit, micro-assurance, épargne...) aux populations locales.

 

En savoir plus :

 

Empowering Women through Microcredit: a Case study of Tameer Microfinance Bank, Bahawalpur. Nawak , A. Jahanian, S. W. Manzoor, [Disponible sur MyScienceWork]

 

Un article « Pourquoi les femmes sont-elles au cœur du micro-crédit ? » et un dossier spécial :les femmes et le micro-crédit par MicroWorld du groupe PlaNet Finance.

 

Autres articles disponibles sur MyScienceWork :

 

Empowerment through Women, technology and mobile phones par Laurence Bianchini

At Mothership HackerMoms, the Freedom to Be Empowered par Lisha Sterling

 

0
There are no comments for this post. Be the first to comment...
Comment on this article
Become a scientific journalist
Help popularize science!
suggest-article Submit an article

Thematic Collections

  • Open Access

    All about open access in science

    [Open Access Interview] Christine Ollendorff: “Opening science to citizens is one of the main goals of open access.”
    [Open Access Interview] Christine Ollendorff: “Opening...
    [Open Access Interviews] Hervé Le Crosnier
    [Open Access Interviews] Hervé Le Crosnier
  • Science 2.0

    News and the development of Science 2.0

    [Open Access Interviews] Odile Hologne
    [Open Access Interviews] Odile Hologne
    Open communities bring the Open Access Button to life
    Open communities bring the Open Access Button to life
  • Women In Science

    The place of women in science, portraits of women scientists

    The First European Women Researchers Day: “Let us add more than a factor of two!”
    The First European Women Researchers Day: “Let us add ...
    Tomorrow, European Women Researchers Day Launches in Paris
    Tomorrow, European Women Researchers Day Launches in Par...