Blog de science et doctorat

Un atout pour votre carrière scientifique

General Public
Specialist

Jeudi 14 mars, une vingtaine de doctorants et jeunes docteurs de l’université de Nanterre se sont rendus à leur formation doctorale malgré la neige. La plupart sont en doctorat de lettres ou de sciences humaines et sociales. Tous étaient là pour entendre parler de blogs scientifiques, de networking et de réseaux sociaux. Quel intérêt quand on est en thèse ? 

 

Cet article existe aussi en anglais « Science blogs and your PhD ». Il a été traduit du français vers l’anglais par Timothée Froelich.

 

Nous reviendrons probablement plus en détail sur chacune des présentations qui ont été données lors de cette journée organisée par le service de la professionnalisation des doctorants de l’université de Paris Ouest. Néanmoins le point qui nous a parut particulièrement important porte sur la question : Pourquoi blogger sur la science ?

Blogger à propos de science

Cette question a été abordée dès le début de la journée par Isabelle This-Saint Jean (@IThisSaintJean sur Twitter). « Le public doit être informé » affirme la docteure en sciences économiques. En faisant un historique des blogs scientifiques, Marie-Anne Paveau, professeure des sciences du langage à l'université Paris 13 (@mapav8 sur Twitter), démontre que cet avis était partagé par certains scientifiques qui se sont les premiers lancés dans le blogging scientifique.

 

Isabelle This-Saint Jean concluait que « la transmission de la connaissance scientifique est difficile. Il faut multiplier les initiatives - le blog y joue un rôle important ! » Difficile de ne pas être convaincu par ce constat. Néanmoins il est des périodes plus délicates que d’autres dans une carrière scientifique. Le doctorat est-il une période propice à la rédaction d’un blog ?

 

Blogger pendant le doctorat

Blogger prend un peu de temps, surtout au début. Kévin de la Croix, doctorant et bloggeur sur rés-EAU P10, raconte que « ce qui nous a pris du temps, c’est la période de la mise en ligne du blog et les choix éditoriaux. Les premières rédactions ont été laborieuses mais cela s’est très vite amélioré. »

Les doctorants ne disposent que de peu de temps libre, pourtant c'est probablement le moment de leur carrière où ils auront le plus de temps à consacrer à « informer le public ». Est-ce suffisant pour se décider à franchir le pas et créer son blog  ?

 

 

Donner de la visibilité à son travail et à son expertise

Pour le doctorant, blogger c’est partager ses résultats, montrer son travail, créer son e-réputation numérique. Aujourd’hui les recruteurs utilisent quasi-systématiquement une recherche Google lorsqu’ils s’informent sur un candidat. Avoir un site ou un blog permet de maîtriser ce qu’il en ressortira. Google-isez vous-même votre nom pour vérifier que les informations qui sortent vous sont favorables et ne sont pas uniquement liées à votre compte Facebook. N’hésitez donc pas à créer des pages fixes sur lesquelles vous pouvez déposer votre CV, vos listes de publications, de compétences et vos points d’expertise.

 

Le post de blog scientifique quant à lui vous permet de montrer votre connaissance d’un sujet. Il lie votre nom à une thématique donnée. C’est votre expertise et vous l’affichez. Prenez pour exemple Sabine Pasdelou (@spasdelou sur Twitter), doctorante en histoire de l'art, elle est présidente de l'association @HistArtPX et blogue sur la céramique. « Les gens me remercient des informations très spécialisées que je leur fournis. » Laetitia Gérard apportait aussi son témoignage de docteure en sciences de l'éducation, dessinatrice et bloggeuse. « L'après-thèse se prépare pendant la thèse. Il faut réseauter, faire du personal branding. Vous pouvez créer un CV 2.0 en créant votre site prénom-nom.com sur Wordpress ou en achetant un nom de domaine. »

 

Acquérir une culture générale et une autre vision de la recherche

Blogger c’est aussi améliorer son style de rédaction, sa rapidité d’écriture et son analyse de sujets scientifiques. Une compétence appréciable lors de la rédaction du manuscrit de thèse. C’est aussi une occasion en or pour s’intéresser à d’autres sujets que le sien. Un doctorat implique de s’investir pendant trois ans sur deux, parfois trois, sujets de recherche. Varier par moment ses intérêts permet de remettre ses propres travaux en contexte. Cela permet d’analyser l’axe de recherche auquel on contribue de façon plus large, avec un regard plus global.

 

Blogger sur d’autres sujets permet d’acquérir une culture générale interdisciplinaire qui favorise la création d’idées innovantes. Les exemples d’innovations inspirées d’autres disciplines sont nombreux.

 

Sortir de l’isolement

En sciences humaines et sociales et en lettres, il existe encore aujourd’hui des doctorants qui ne disposent pas de locaux ni de laboratoire ou d’équipe au sein de laquelle travailler. Sophie Le Filleul, doctorante en art du spectacle, membre fondateur du blog des doctorants et des docteurs de Paris 10, raconte qu’elle a commencé à blogger « afin de sortir de l’isolement, de la solitude, de parler des sujets qui me passionnaient ».

 

Blogger c’est exister, Twitter c’est connecter

Nous consacrerons bientôt un article sur les réseaux sociaux et leur aspect networking, e-réputation. Si vous écrivez et publiez sur Internet, faites en sorte d’être lu. Postez vos articles sur Facebook, sur Twitter ou sur Viadeo. Envoyez vos textes par email aux personnes susceptibles de le lire. Votre premier lectorat sera votre sphère proche : amis, familles, collègues. Ils vous apporteront un premier retour sur vos textes et sujets et amélioreront votre référencement naturel sur Google. Comme le faisait remarquer Evelyne Jardin (@EvelyneJardin), web journaliste et rédactrice du blog Doctrix sur EducPros, « les recruteurs aussi sont sur Twitter. »

 

1
@JCCAILLIEZ : Très bon article. J'en partage beaucoup de points qui mettent en évidence l'importance pour les doctorants de se faire connaitre avant la soutenance et de se constituer un bon réseau.
Reply to this comment
Comment on this article
Become a scientific journalist
Help popularize science!
suggest-article Submit an article

Thematic Collections

  • Women In Science

    The place of women in science, portraits of women scientists

    The First European Women Researchers Day: “Let us add more than a factor of two!”
    The First European Women Researchers Day: “Let us add ...
    Tomorrow, European Women Researchers Day Launches in Paris
    Tomorrow, European Women Researchers Day Launches in Par...
  • Science 2.0

    News and the development of Science 2.0

    [Open Access Interviews] Odile Hologne
    [Open Access Interviews] Odile Hologne
    Open communities bring the Open Access Button to life
    Open communities bring the Open Access Button to life
  • Open Access

    All about open access in science

    [Open Access Interview] Christine Ollendorff: “Opening science to citizens is one of the main goals of open access.”
    [Open Access Interview] Christine Ollendorff: “Opening...
    [Open Access Interviews] Hervé Le Crosnier
    [Open Access Interviews] Hervé Le Crosnier