Brimade et harcèlement à l’école : y a-t-il un profil de victime et d’agresseur ?

« Déconstruire les idées reçues pour mieux lutter » Bertrand Gardette

General Public
Specialist

Les préjugés sont nombreux concernant le profil des victimes et des auteurs de harcèlements à l’école. Deux nouvelles études, publiées en avril dernier, s’intéressent cette fois-ci aux relations parentales de ces enfants. Un profil d’enfants harcelées ou harceleurs se dégage-t-il ? La question du profil est-elle la bonne question à se poser ?

Entre 10 et 15% des élèves de collège sont victimes de harcèlement dans l’enceinte de l’école. « Gros, intello, nain, noir, bizarre… » Les enfants qui font la cibles d’agression sont aussi victimes d’idées reçus sur leur profil. D’un autre côté, deux récentes études chypriotes* montrent une association entre la relation parentale avec le phénomène de harcèlement. La catégorisation des enfants victimes ou auteurs de harcèlement suggère néanmoins des effets pervers.

Un profil type ?

Le harcèlement est un phénomène social multicritère. La pédopsychiatre Nicole Catheline explique très bien que « le harcèlement est avant tout un échec de la dynamique de groupe ». Dans une période charnière où l’enfant construit sa personnalité, le groupe est le miroir de l’identité de l’enfant. La différence est le prétexte qui va déclencher un phénomène de harcèlement. D’expérience Bertrand Gardette, conseillé principal d’éducation et vice-président de l’association pour la prévention de phénomènes de harcèlement (APHEE), précise qu’il n’a « pas vu se dégager un profil type de victimes de harcèlement ». Il insiste par contre sur l’isolement, le manque de relations sociales comme « le seul critère incontestable et vérifiable de victimisation. La sociabilité semble au contraire fonctionner comme un bouclier contre le harcèlement ». Par contre, il semblerait qu’un profil d’agresseur se distingue d’avantage. Ils seraient des adolescents leaders et charismatiques au comportement marqué par l’absence d’empathie et qui utiliserait la victime comme d’un faire-valoir.

 

« De 8% d’enfants scolarisés victimes de harcèlement, on passe à 40% pour les enfants isolés » Bertrand Gardette -  Crédit Image : Flickr/Pimkie

La relation parentale : cause et conséquence de harcèlement

L’étude suggère des corrélations entre les enfants auteurs ou victimes de harcèlement et la relation qu’ils entretiennent avec leurs parents. Ce rapprochement n’est pas nouveau puisque Dan Olwéus le mentionnait déjà en 1993. Si dans tous les cas une mauvaise relation parentale à plus de chance d’engager l’enfant dans ces phénomènes, l’étude monde que « le rôle du père semble plus important que celui de la mère chez les victimes ». Dans le cas des auteurs de harcèlement, la relation parentale semble avoir une influence notable. Pour Bertrand Gardette, « le profil des familles peut varier du tout au tout : elles peuvent être très permissives ou au contraire très autoritaires. Il est assez fréquent que les familles d’enfants harceleurs établissent une sorte de contrat tacite entre l’adulte et le jeune, une exigence forte en termes de résultats scolaires d’un côté assortie d’une liberté dans leur façon de gérer leur relation avec les autres ».

Le profil : une fausse route

« La personnalité et le vécu de l’enfant a évidemment une influence sur la probabilité de devenir harceleur ou victime. Essayer à prédire ces comportements à travers le profil des enfants est une mauvaise solution ! » s’exclame Nicole Catheline. Le risque est de stigmatiser les enfants victimes comme responsables de leur sort. « Lorsqu’on fait de la prévention auprès des jeunes on essaie de déconstruire l’idée reçue qu’il y a des profils type de victimes. Un simple changement de contexte comme un changement d’établissement suffit pour entraîner un enfant dans la spirale du harcèlement ».

 

* « Attachment to Parents and Peers as a Parameter of Bullying and Victimization » 2013 Militsa Nikiforou et al

« Bullying, Victimization, School Performance, and Mother-Child Relationship Quality: Direct and Transactional Associations » 2013 Kostas A. Fanti and Stelios N. Georgiou

Pour aller plus loin :

Vidéo - Harcèlements entre pairs à l'école. Approche psychologique et thérapeutique – Nicole Catheline

L’élève harcelé et Le harcèlement : un mécanisme de défense sur le site Jeune violence écoute

Association pour la prévention des phénomènes de harcèlement entre élèves A.P.H.E.E. 

0
There are no comments for this post. Be the first to comment...
Comment on this article
Become a scientific journalist
Help popularize science!
suggest-article Submit an article

Thematic Collections

  • Science 2.0

    News and the development of Science 2.0

    [Open Access Interviews] Odile Hologne
    [Open Access Interviews] Odile Hologne
    Open communities bring the Open Access Button to life
    Open communities bring the Open Access Button to life
  • Open Access

    All about open access in science

    [Open Access Interview] Christine Ollendorff: “Opening science to citizens is one of the main goals of open access.”
    [Open Access Interview] Christine Ollendorff: “Opening...
    [Open Access Interviews] Hervé Le Crosnier
    [Open Access Interviews] Hervé Le Crosnier
  • Women In Science

    The place of women in science, portraits of women scientists

    The First European Women Researchers Day: “Let us add more than a factor of two!”
    The First European Women Researchers Day: “Let us add ...
    Tomorrow, European Women Researchers Day Launches in Paris
    Tomorrow, European Women Researchers Day Launches in Par...